Accéder au contenu principal

Facebook : nouveaux paramètres de confidentialité pour les utilisateurs d'Europe

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg au Sénat américain, le 10 avril 2018.
Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg au Sénat américain, le 10 avril 2018. Saul Loeb, AFP

Facebook va commencer "cette semaine" à proposer à ses utilisateurs européens de nouveaux paramètres de confidentialité pour se conformer au règlement européen de protection des données (RGPD).

PUBLICITÉ

Alors que le groupe américain est actuellement empêtré dans un scandale lié à la fuite de données de dizaines de millions de ses utilisateurs vers la firme britannique Cambridge Analytica, Facebook a annoncé mercredi 18 avril la mise en place de nouveaux paramètres de confidentialité pour ses utilisateurs européens.

Déjà annoncées fin janvier, avant l’éclatement de l’affaire Cambridge analytica, ces mesures doivent satisfaire au règlement européen de protection des données (RGPD). Le RGPD exige notamment une information claire des usagers et le recueil de leur consentement concernant l'utilisation de leurs données.

"Tout le monde, quel que soit l'endroit où ils vivent, sera invité à examiner des informations importantes sur la façon dont Facebook utilise leurs données et à faire des choix concernant la [protection de] leur vie privée sur Facebook", a indiqué le groupe dans un texte publié sur son blog.

Ces nouvelles mesures seront déployées en Europe "cette semaine [puis] dans les semaines et mois qui viennent dans le monde entier", a précisé Rob Sherman, responsable adjoint à la sécurité chez Facebook, sans donner de date précise pour ce qui est des utilisateurs américains.

Concrètement, les utilisateurs de Facebook seront en mesure de limiter le type de données que les annonceurs utilisent pour cibler leur emplacement. Les internautes devront cliquer soit sur le bouton "accepter et continuer" sur certaines pages spécifiques pour poursuivre leur navigation, soit sur "gérer la configuration des données". Ils pourront aussi décider ou non d'utiliser la reconnaissance faciale, qui permet à Facebook d'identifier des utilisateurs sur des photos.

Avec AFP et REUTERS

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.