Accéder au contenu principal

Exit l'iPhone X et autres Galaxy S9 : le téléphone à clapet pourrait bien amorcer son grand retour

Bloomberg/Getty

Alors que ce type de téléphone mobile, très en vogue dans les années 2000, a été aperçu entre les mains de plusieurs célébrités, le téléphone à clapet a des chances de devenir la nouvelle lubie des millenials (ou de ceux qui veulent déconnecter).

PUBLICITÉ

Si ces dernières années, le réalisateur Xavier Dolan ne jurait que par les téléphones à clapet dans nombreuses de ses productions, d'autres stars se sont mises à suivre le mouvement : Kim Kardashian et son modèle Ferrari, Daniel Dae-Lewis et son copain à touches dans le métro ou même le milliardaire Warren Buffet, comme le rapporte le site The Outline

VOIR AUSSI : Le Light Phone, un téléphone pour appeler et envoyer des messages à "seulement" 400 dollars

Du pur marketing "nostalgie", comme les constructeurs et autres publicitaires savent si bien en faire ces dernières années ? Il suffit de regarder du côté des rayons tendances des concept-stores les plus branchés des grandes villes : le vinyle a fait son retour en force il y a maintenant un bout de temps ; Nintendo, et maintenant Sega, nous ont ressorti leurs consoles phare des années 80 et 90 en version mini, et les photos instantanées type Polaroïd n'ont jamais autant été utilisées dans les soirées des 7 à 77 ans.

Quatorze ans après la sortie mondiale du cultissime Razr de Motorola, rien ne semble arrêter la folie vintage 

Évidemment, le monde du mobile n'allait pas déroger à la règle : l'année dernière, Nokia avait d'ailleurs ressorti – non sans faire couler un paquet d'encre – son fameux téléphone indestructible des années 2000, le 3310. Cette année encore, au Mobile World Congress 2018, le constructeur finlandais nous refaisait le coup du vieillot, avec la réédition de son 8110 en forme de banane. Finalement, quatorze ans après la sortie mondiale du cultissime Razr de Motorola, rien ne semble arrêter la folie vintage. 

Plus qu'une affaire de style

Au-delà même d'être un accessoire de mode, ou éventuellement, une madeleine de Proust pour certains, le téléphone à clapet serait, comme l'affirme cet article du Seattle Times paru le 15 avril dernier, un outil de protestation. "Avec un smartphone, on passe tellement de temps à envoyer des SMS, à parler, que l'on est dans une sorte de communication constante qui nous empêche de faire des tas d'autres choses", explique Roman Cochet, un peintre français exilé à Brooklyn, qui a troqué son iPhone pour un téléphone à clapet. "Je suis beaucoup moins distrait maintenant."

En effet, en évitant la possibilité d'avoir des jeux sous la main, un accès aux réseaux sociaux ou toute autre application chronophage, le téléphone redevient alors ce qu'il était auparavant : un moyen de joindre, et d'être joignable. En revanche, il faudra tout de même être vigilant quant au modèle choisi : au début du mois d'avril, Orange rappelait le téléphone portable à clapet Hapi 30 car il émettait trop d'ondes, et dépassait le seuil autorisé. Autre piège, les prix faramineux pratiqués par les constructeurs pour ce type de produits, malgré leur extrême simplicité (et souvent, leur bien piètre qualité).

Aussi, l'inquiétude grandissante liée au traitements de nos données personnelles – le scandale Cambridge Analytica marquant un véritable point de non-retour –, la récente mise à jour de Snapchat, considérée par de nombreux utilisateurs comme déceptive, mais également les pratiques douteuses d'Instagram en matière d'exploitation de notre datasont autant de raisons de la renaissance de ceux que l'on nomme les "dumbphone", soit ces téléphones aux fonctionnalités très limitées. 

Néanmoins, le téléphones à clapet pourrait bien présenter un avantage non négligeable sur tous ces fantômes du passé : leur petit côté "forteresse". Car tant que l'appareil n'est pas ouvert, seul un minuscule écran (voire pas d'écran du tout) nous informe des appels manqués ou des SMS reçus, l'écran principal n'étant pas visible. De quoi également éviter de jeter des coups d'oeil intempestifs à son écran toutes les 2 minutes 30.

Une question reste en suspens : si le téléphone à clapet effectue bel et bien un retour, faudra-t-il réinvestir dans balladeur K7 ? Et dans un appareil photo ? Jetable ?...

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.