Accéder au contenu principal

Pêche, adoption de chien et balades en avion : bienvenue dans "Far Cry 5", où l'art du chill est roi

Ubisoft

Quelques semaines après le lancement du cinquième opus de la saga "Far Cry", des joueurs ont redoublé d'imagination pour détourner le jeu et se l'approprier à des fins encore plus ludiques.

Publicité

Dans l'idée, "Far Cry 5", édité par Ubisoft, est un jeu vidéo relativement simple. Le personnage que l'on incarne a pour principale mission de survivre dans une localité fictive de l'État rural et forestier du Montana, dans le nord des États-Unis, face à un culte violent composé de fidèles armés jusqu'au dents. C'est d'ailleurs cette "simplicité", couplée à un graphisme ultraréaliste et des décors à couper le souffle, qui lui vaut aujourd'hui un succès important et inédit.

VOIR AUSSI : Le jeu vidéo est devenu l'art de l'implication et de l'immersion

Si, évidemment, il y a fort à parier qu'une majorité de joueurs s'appliquent à suivre le déroulement et la logique du jeu imaginés par Ubisoft, d'autres ont choisi de prendre une autre direction : s'approprier le jeu de manière alternative et en exploiter toutes les options et possibilités en le détournant de son scénario initial.

On a ainsi pu les voir s'adonner à plusieurs activités parallèles, ludiques et récréatives, en dépit du lourd suspense imposé par l'histoire du jeu – pour rappel : des individus lourdement armés et peu disposés à négocier souhaitent vous faire la peau dès qu'ils en auront l'occasion.

La pêche

Parmi les activités préférées de ces joueurs alternatifs, on retrouve la pêche. Le jeu propose en ce sens un large choix de cannes à pêche, une grande variété d'espèces de poissons (esturgeons, perches, truites et saumons) et de spots pour les capturer (lacs, rivières ou étangs). 

Comme tous passionnés qui se respectent, les adeptes de la discipline ont bien entendu mis en ligne différents tutos ou guides pratiques à destination de ceux qui souhaiteraient s'adonner à la pratique. 

Prendre soin des animaux

L'autre passion débordante dans ce nouvel opus de "Far Cry" est moins évidente, mais pourtant bien réelle. Elle consiste à retrouver la trace de divers animaux dans le jeu – des chiens, des ours... – afin d'en prendre soin, de leur rendre visite ou de leur montrer un peu d'affection 

Une option de jeu qui peut surprendre, mais qui n'est pas totalement anodine puisque l'intrigue de la saga offre la possibilité au joueur de s'allier et de devenir ami avec Boomer, un chien errant enfermé dans une cage, qui l'accompagnera ensuite dans ses différentes missions.

Précision utile : tous les chiens présents dans le jeux ne sont pas disposés à recevoir ces preuves d'affection, aussi bien intentionnées soient-elles.

Et bien plus encore...

Les scénaristes de "Far Cry 5" ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Car le jeu propose également aux joueurs de piloter des avions et une flopée d'autres véhicules, de faire de la tyrolienne, ou encore des tours d'hélicoptère. Un éventail de possibilités permettant au joueur de se défaire, de temps à autres, à sa quête de survie.

Il faut toutefois rappeler que le détournement de jeux vidéo de leur scénario principal n'est pas né avec "Far Cry 5". Rappelez-vous que l'on pouvait d'ores et déjà pêcher dans "Final Fantasy XV", s'adonner à la pratique du blackjack dans "Red Dead Redemption" ou du Gwent, un jeu de cartes né dans "The Witcher 3".

Les différents volets de "Gran Theft Auto" permettaient, quant à eux, de conduire un dirigeable au-dessus de la ville, d'incarner un animal, de monter dans des montagnes russes, de faire de la plongée, de jouer au golf ou tout simplement de profiter des paysages en voiture, en tracteur, en moto ou (pour les plus patients) à vélo. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.