Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée, la marche de l'opposition réprimée par la police

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le président turc, justicier ou opportuniste ?

En savoir plus

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

Tennis: Zverev se sort du piège Struff à Monte-Carlo

© AFP | L'Allemand Alexander Zverev exulte après avoir battu son compatriote Jan-Lennard Struff au Masters 1000 de Monte-Carlo, le 19 avril 2018 à Monaco

MONTE-CARLO (PRINCIPAUTÉ DE MONACO) (AFP) - 

Le N.4 mondial Alexander Zverev s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en venant à bout de son compatriote, l'Allemand Jan-Lennard Struff en trois sets (6-4, 4-6, 6-4) jeudi, en dépit de difficultés au service.

Au prochain tour, Zverev pourrait disputer un nouveau match 100% allemand. Si c'était le cas, il s'agirait même d'un duel 100% Zverev, en plus le jour de ses 21 ans, contre son frère aîné Mischa (30 ans). Ce dernier devra pour cela se défaire de Richard Gasquet, le dernier Français en lice, plus tard dans la journée.

Avec un set et un break d'avance (2-1), Zverev se dirigeait vers une victoire maîtrisée avant de perdre complètement le fil au service, mis en difficulté par l'agressivité payante de Struff (61e), notamment au retour, et breaké cinq fois de suite (7 doubles fautes au total, seulement 56% de premières balles).

Le jeune Allemand, vainqueur de ses deux premiers trophées en Masters 1000 en 2017 (Rome et Montréal, ndlr), a su se ressaisir dans la manche décisive, sans s'éviter pour autant une dernière frayeur, quand son adversaire est remonté de 5-2 à 5-4 en sauvant au passage une balle de match. Il a finalement conclu la partie sur son service après un peu plus de deux heures de jeu.

© 2018 AFP