Accéder au contenu principal
Cap Amériques

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

Capture d'écran France 24
Par : Jeanne LAVENANT | Florent RODO | Camille FEVRIER | Stéphanie CHEVAL
2 mn

Accusé de racisme à la suite de l'arrestation injustifiée de deux hommes noirs dans l'un de ses établissements aux États-Unis, Starbucks tente d'apaiser les tensions. Face au scandale, l'enseigne annonce vouloir mieux former son personnel. Fin mai, elle dispensera à ses employés américains une formation consacrée à la lutte contre le racisme.

Publicité

À Cuba, après 59 années de pouvoir tenu par la fratrie Castro, une page se tourne désormais avec la désignation d'un nouveau président par l'Assemblée nationale. Ces dernières années, l'île des Caraïbes s'est transformée et tend vers plus d'ouverture. Reportage de Camille Guttin.

Enfin, au Brésil, Lula dort toujours en prison. L'ex-président purge une peine de 12 ans pour corruption et blanchiment d'argent. Mais ses partisans, qui réclament sans relâche sa libération, ne désarment pas.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.