Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

Capture d'écran France 24

Dans cette première revue de presse du vendredi 20 avril : le bilan de la journée de mobilisation d'hier en France, le mécontentement sanglant au Nicaragua et la stratégie trouvée par Lance Armstrong pour échapper à un procès retentissant.

PUBLICITÉ

"Macron en force, manifs en baisse", titre en une Libération. "Après plusieurs semaines de mobilisation contre les réformes de la SNCF et de l’université, les luttes peinent à converger et s’essoufflent face à l’inflexibilité d’un exécutif fort du soutien de l’opinion", résume le journal étiqueté à gauche. À droite, Le Figaro insiste sur le "le ras-le-bol des antibloqueurs", ces étudiants qui veulent aller à la faculté malgré les blocages.

Au Nicaragua, les manifestants dénoncent une réforme de la sécurité sociale. Depuis mercredi, le pays est secoué par des affrontements qui ont fait plusieurs morts. Dans un éditorial, La Prensa dénonce une réforme "qui ne créé pas seulement un problème économique et social très important, mais qui est aussi une aberration morale".

À la une la presse aussi : Lance Armstrong échappe à un procès retentissant. Comme l'explique The New York Times, l’ancien coureur, déchu de tous ses titres sur le Tour de France pour s’être dopé, a accepté de payer 5 millions de dollars d'indemnités en échange de l'abandon des poursuites de la part du gouvernement fédéral. Ce dernier réclamait au Texan 100 millions de dollars pour tromperie, à l’époque où il courait sous les couleurs de la poste américaine.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.