Accéder au contenu principal

Pénurie d'eau sans précédent à Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire

À Bouaké, certains habitants doivent parcourir des kilomètres pour se ravitailler en eau.
À Bouaké, certains habitants doivent parcourir des kilomètres pour se ravitailler en eau. Capture d'écran France 24

Bouaké, deuxième ville de Côte d'Ivoire, subit une pénurie d'eau sans précédent. France 24 est allé à la rencontre de ses habitants, qui doivent parfois parcourir des kilomètres pour se ravitailler.

PUBLICITÉ

Depuis plusieurs semaines, Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire, subit une pénurie sans précédent.

La situation est "catastrophique" pour le million et demi d'habitants de cette métropole du centre du pays, a confié à l'AFP un agent de la Société (publique) de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (Sodeci).

France 24 est allé à la rencontre de ses habitants, qui doivent parfois parcourir des kilomètres pour se ravitailler.

Cause de cette pénurie : le lac de barrage qui fournit 70 % de l'eau de la ville est vide. La faute à la sécheresse inédite que traverse cette région, mais aussi aux carrières de sable, exploitées de manière anarchique, qui ont détourné une partie des eaux irriguant le barrage de la Loka, situé à 20 kilomètres de la ville.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.