Accéder au contenu principal

En Allemagne, Andrea Nahles, première femme élue à la tête du SPD

Andrea Nahles lors du congrès extraordinaire du SPD à Wiesbaden qui l'a vue prendre la tête du parti, le 22 avril 2018.
Andrea Nahles lors du congrès extraordinaire du SPD à Wiesbaden qui l'a vue prendre la tête du parti, le 22 avril 2018. Daniel Roland, AFP

Le Parti social-démocrate (SPD) allemand a élu dimanche à sa tête l'ancienne ministre du Travail Andrea Nahles, qui devient ainsi la première femme à présider la plus vieille formation politique du pays.

Publicité

C'est une première en 154 ans. Le Parti social-démocrate (SPD) a élu dimanche 22 avril à sa tête Andrea Nahles, qui devient ainsi la toute première femme à diriger le plus ancien parti politique d'Allemagne.

Au cours d'un congrès extraordinaire à Wiesbaden, dans l'ouest du pays, Andrea Nahles, mère célibataire de 47 ans, a obtenu 66 % des voix face à l'ancienne policière et maire de Flensburg, Simone Lange.

Le SPD a plus d'un siècle et demi d'existence et gouverne actuellement en coalition avec le bloc conservateur au niveau fédéral. Andrea Nahles succède à Martin Schulz. Ce dernier a démissionné de son poste après la pire défaite essuyée – le 24 septembre dernier – par le parti à des législatives depuis la Seconde guerre mondiale.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.