Accéder au contenu principal

En Allemagne, Andrea Nahles, première femme élue à la tête du SPD

Andrea Nahles lors du congrès extraordinaire du SPD à Wiesbaden qui l'a vue prendre la tête du parti, le 22 avril 2018.
Andrea Nahles lors du congrès extraordinaire du SPD à Wiesbaden qui l'a vue prendre la tête du parti, le 22 avril 2018. Daniel Roland, AFP

Le Parti social-démocrate (SPD) allemand a élu dimanche à sa tête l'ancienne ministre du Travail Andrea Nahles, qui devient ainsi la première femme à présider la plus vieille formation politique du pays.

PUBLICITÉ

C'est une première en 154 ans. Le Parti social-démocrate (SPD) a élu dimanche 22 avril à sa tête Andrea Nahles, qui devient ainsi la toute première femme à diriger le plus ancien parti politique d'Allemagne.

Au cours d'un congrès extraordinaire à Wiesbaden, dans l'ouest du pays, Andrea Nahles, mère célibataire de 47 ans, a obtenu 66 % des voix face à l'ancienne policière et maire de Flensburg, Simone Lange.

Le SPD a plus d'un siècle et demi d'existence et gouverne actuellement en coalition avec le bloc conservateur au niveau fédéral. Andrea Nahles succède à Martin Schulz. Ce dernier a démissionné de son poste après la pire défaite essuyée – le 24 septembre dernier – par le parti à des législatives depuis la Seconde guerre mondiale.

Avec Reuters et AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.