Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

Air France: résultats de la consultation sur les salaires le 4 mai

© AFP/Archives | Le président d'Air France, Jean-Marc Janaillac, lors d'une conférence de presse à Paris le 20 avril 2018

PARIS (AFP) - 

Les résultats de la consultation lancée par la direction d'Air France auprès de ses salariés sur sa proposition d'augmentation salariale, rejetée par l'intersyndicale, seront connus le vendredi 4 mai au soir, a-t-elle annoncé mardi.

Cette consultation, annoncée vendredi par le PDG d'Air France, Jean-Marc Janaillac, qui a mis sa démission dans la balance, doit commencer jeudi alors que la compagnie aérienne connaît mardi son onzième jour de grève en deux mois.

La question posée aux salariés sera: "Pour permettre une issue positive au conflit en cours, êtes-vous favorable à l'accord salarial proposé le 16 avril 2018?"

La direction propose une augmentation immédiate de 2%, puis 5% supplémentaires étalés sur trois ans mais les représentants des salariés réclament 5,1% dès cette année.

Le vote électronique, "anonyme" et "sans implication juridique", débutera jeudi à 10H00 et s'achèvera vendredi 4 mai à 18H00. Son résultat sera communiqué le jour même "en fin de scrutin".

M. Janaillac a prévenu qu'en cas de résultat "négatif", il ne voyait "pas comment (il) pourrait rester" à son poste.

La compagnie a estimé "l'impact financier global" des onze jours de grève à "300 millions d'euros".

© 2018 AFP