Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Découvertes

Un homme s'est présenté à l'hôpital avec une clé de moto plantée dans son crâne

© SWNS

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 24/04/2018

Un Indien a été admis à l'hôpital avec une blessure vraiment peu commune : une clé de moto plantée dans la boîte crânienne durant une bagarre.

Il faut l'avouer, parfois l'être humain nous laisse quelque peu perplexe. On se souvient de ce youtubeur qui s'était cimenté la tête dans un micro-onde en décembre dernier et en était ressorti indemne – physiquement en tout cas. Mais il y a mieux. 

VOIR AUSSI : Un microscope Google en réalité augmentée pourrait aider à détecter instantanément un cancer

Un Indien de 19 ans est arrivé mercredi 18 avril dans un hôpital du centre de l'Inde avec une blessure plutôt inhabituelle : il avait une clé de moto plantée dans le crâne.

Comme le rapporte l'agence de presse britannique SWNS, le garçon a reçu le coup de clé durant une bagarre dans son village. L'objet a été enfoncé à plus de 3,8 centimètres de profondeur dans sa boîte crânienne. Immédiatement pris en charge, il a subi une opération chirurgicale durant 3 h 30 et en est ressorti indemne.

"Heureusement pour lui, il n'a pas fait d'hémorragie interne, donc son cerveau n'a pas été endommagé", raconte le docteur Ashish Bhandari, responsable de l'hôpital, à LiveScience. "Si ça avait été le cas, il n'aurait pas survécu."

Et, aussi étonnant que cela puisse paraître, il est en fait possible de rester en vie après ce genre de blessure. Le docteur Justin Thomas du Northwell Health's Southside Hospital de New York – qui n'a pas été impliqué dans l'opération – a expliqué à LiveScience que "tout dépend de l'endroit où l'objet est planté", mais surtout de s'il touche une veine ou une artère irriguant le cerveau. Si, par miracle, le sinus longitudinal supérieur est évité, il y aura bien moins de chances de faire une hémorragie interne, et donc beaucoup plus de chances de survie. 

Aussi, le fait que la clé ait été de petite taille a beaucoup aidé les chirurgiens, qui ont pu la retirer sans causer trop de dégâts sur son passage retour. En bref, un réussite médicale aussi impressionnante que la blessure en elle-même. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 24/04/2018