Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Cameroun, la demande de M. Kamto d'annulation du scrutin rejetée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'affaire Khashoggi écorne un peu plus l'image de l'Arabie Saoudite

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Jamal Khashoogi : menaces sur la presse

En savoir plus

POLITIQUE

Perquisitions visant J-L. Mélenchon : Le leader de la france Insoumise en fait-il trop?

En savoir plus

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

A Los Angeles, la diaspora arménienne se réjouit du changement politique à Erevan

© AFP | Des milliers de personnes ont défilé sous un soleil vif dans le quartier d'Hollywood le 24 avril 2018

LOS ANGELES (AFP) - 

Les arméniens-américains se réjouissaient mardi des manifestations pacifiques qui ont entraîné la démission du Premier ministre contesté Serge Sarkissian, en marge de leur marche annuelle de commémoration du génocide.

Des milliers de personnes ont défilé sous un soleil vif dans le quartier d'Hollywood. La majorité portait des tee-shirts aux messages sombres comme "nos blessures sont toujours ouvertes" mais l'atmosphère était plus joyeuse que d'ordinaire.

"L'ambiance est plus positive car (la démission du Premier ministre Serge Sarkissian) est une victoire pour la jeunesse (...) et les idéaux démocratiques. La jeune génération a réussi à faire tomber le gouvernement sans qu'une seule balle soit tirée", s'est félicité Aroutin Hartounian, 31 ans, président de l'association des Jeunes arméniens unifiés, interrogé par l'AFP.

"C'est si inspirant de voir tous les Arméniens unis lors de manifestations pacifiques et qui font une différence. C'est un jour historique pour l'Arménie" avait tweeté lundi la star de téléréalité Kim Kardashian, d'origine arménienne.

"J'espère que cela servira d'exemple pour toutes les révolutions démocratiques dans le monde", a ajouté M. Hartounian, allusion aux mouvements populaires comme le printemps arabe qui ont fait couler beaucoup de sang ou ont donné lieu à une guerre comme en Syrie.

"Des réformes doivent être mises en place pour que les gens soient convaincus qu'il s'agit d'une vraie victoire (...) mais je suis fier des jeunes gens (...) grâce à qui c'est arrivé", a renchéri le chanteur de métal Serj Tankian, autre vedette internationale d'origine arménienne, qui vit à Glendale, banlieue de Los Angeles à forte population arménienne.

La démission surprise de Serge Sarkissian est intervenue lundi quelques heures après la libération de Nikol Pachinian, chef de l'opposition interpellé la veille lors d'une manifestation. Ce dernier s'est dit mardi "prêt" à diriger le pays.

L'Arménie compte environ 3 millions d'habitants et la diaspora 8 millions de personnes, dont la première communauté se situe en Russie et la seconde aux Etats-Unis, la majorité autour de Los Angeles.

Chaque année, tous les Arméniens dans le monde commémorent le 24 avril les massacres perpétrés entre 1915 et 1917 sous l'Empire ottoman.

La semaine dernière, les Arméniens de Los Angeles ont manifesté pour soutenir le mouvement en Arménie, où étudiants et lycéens ont été notamment rejoints par des militaires.

Roberta Arevyan, étudiante de 19 ans en sciences politiques, était présente. Pour elle, la diaspora joue un rôle important: "Nous organisons des manifestations, des défilés comme celui-ci tous les ans, nous attirons beaucoup d'attention dans le monde", notamment sur les réseaux sociaux.

© 2018 AFP