Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Le prince et le meurtre"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

En savoir plus

Sports

Mohamed Salah, dans les pas de George Weah ?

© Amir Makar, AFP | Une fresque représentant Mohamed Salah dans une rue du Caire.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Hermann BOKO

Dernière modification : 25/04/2018

Le pharaon de Liverpool, Mohamed Salah, a sublimé, mardi 24 avril, l’Anfield stadium, lors d’un match fou en demi-finale aller de Ligue des champions. Face à son ancien club, l’AS Roma, le joueur égyptien a de nouveau démontré tout son talent.

On ne parle plus que de lui sur les réseaux sociaux. Lors de son match impressionnant contre l’AS Roma en demi-finale aller de la ligue des champions, mardi 24 avril, l’Égyptien Mohamed Salah, l’ailier droit de Liverpool, n’a eu aucun mal à dérouler tout son talent, face à une équipe italienne émoussée dans tous les compartiments du jeu.

Les poulains d'Eusebio Di Francesco, battus 5-2 dans le stade Anfield, n’y ont vu que du feu. Au point où Avigdor Lieberman, ministre israélien de la Défense a plaisanté sur un recrutement du jeune footballeur de 25 ans dans l’armée israélienne. “Je téléphone sur le champ au chef d'état-major pour lui dire d'engager Mohamed Salah dans l'armée", s'est-il exclamé dans un tweet.

>> À lire : Salah, facteur X d'une demie indécise entre Liverpool et la Roma

Après les tentatives ratées du Malien Sadio Mané à la 28e et la 29e minute, c’est Mohamed Salah qui a donné le ton, à la 36e face à son ancienne équipe l’AS Roma, en marquant d’une frappe somptueuse en pleine lucarne. Il doublera la mise juste avant la pause d’un piquet au-dessus du portier romain, marquant ainsi son 43e but de la saison en 47 matches.

Mohamed Salah, les statistiques

Mohamed Salah, buteur mais aussi passeur. C’est cette nouvelle facette du joueur qu’on découvrira dès le retour des vestiaires à la 55e pour Sadio Mané et la 60e pour Roberto Firmino, avant que ce dernier ne marque un cinquième but pour Liverpool. Un relâchement en fin de partie, permettra à l’AS Roma de réduire le score avec un but d'Edin Dzeko (80’) et de Diego Perotti sur pénalty (84’). Mais incontestablement, c’est bien à Mohamed Salah que revient le mérite de la victoire.

Au vu de sa prestation de mardi, certains observateurs du monde du football voient en lui le successeur de Georges Weah, seul Africain détenteur du Ballon d’Or européen en 1995.

Le transfert le plus cher de Liverpool

C’est à Arab Contractors, un club égyptien du Caire, que le jeune Mohamed Salah fait ses débuts en 2010, avant d’être transféré en 2012 dans le club suisse de Bâle pour 2,5 millions d’euros. Il y trouve rapidement ses marques et inscrit une vingtaine de buts en deux ans. Il rejoindra, en 2014, le club de Chelsea de José Mourinho. Mais son passage à Londres sera très moyen et très court (19 matches pour deux buts). L’Égyptien profitera de son prêt en février 2015 vers la Fiorentina en Italie pour se relancer. Mais c’est à l’AS Roma, après un transfert de 15 millions d’euros en août de la même année, que le joueur confirmera son talent. Il restera deux saisons chez les Romains et inscrira 34 buts.

Mohamed Salah

En 2017, Mohamed Salah rejoint le prestigieux championnat anglais après un transfert de 42 millions d’euros vers Liverpool. Il devient ainsi le joueur africain le plus cher de l’Histoire et le transfert le plus cher du club anglais depuis Andry Caroll en 2011. C’est alors la consécration pour ce fils d’employé administratif dans un hôpital.

Plébiscité pendant la présidentielle égyptienne

L'année 2017 fut aussi celle des grandes récompenses pour ce joueur rapide, mobile, qui a un sens aiguisé du but. Il est sacré Ballon d’Or africain et désigné meilleur joueur de la Premier League de la saison 2017-2018. Finaliste malheureux de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) face au Cameroun en février 2017, il ne reste pas moins populaire en Égypte. Au point d'être plébiscité dans les urnes lors de l’élection présidentielle égyptienne, en mars. Certains électeurs s’étaient en effet amusés à inscrire le nom du joueur sur leur bulletin de vote.

Si "le pharaon" de Liverpool remporte la Ligue des champions et le Ballon d'Or européen, Mohamed Salah sera-t-il tenté de suivre les pas de George Weah, élu président du Libéria en décembre 2017 ?

Première publication : 25/04/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Liverpool surclasse la Roma et se rapproche de la finale

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Salah, facteur X d'une demie indécise entre Liverpool et la Roma

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Bayern - Real et Liverpool - AS Roma au programme des demies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)