Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Amériques

Le suspect de Toronto, un militant de la cause des "célibataires involontaires"

© Lars Hagberg, AFP | La maison d'Alek Minassian, l'assassin présumé de 10 personnes, dont une majorité de femmes, le 24 avril à Toronto.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2018

Alek Minassian, le chauffeur de la camionnette qui a foncé sur la foule lundi à Toronto, a été inculpé de meurtres avec préméditation. Les enquêteurs se penchent sur les messages énigmatiques qu'il avait postés récemment sur les réseaux sociaux.

Le chauffeur de la camionnette qui a tué 10 piétons et en a blessé 14 autres au hasard de sa course folle, lundi à Toronto, a été inculpé de meurtres avec préméditation mardi 24 avril, et les premiers éléments de l'enquête tendent à démontrer qu'il nourrissait une rancœur envers les femmes.

"Il est juste de dire" que les victimes sont "majoritairement des femmes", a reconnu en conférence de presse l'enquêteur Graham Gibson. L'âge des victimes va "de la mi-vingtaine à environ 80 ans".

Et d'ajouter que l'assassin présumé, Alek Minassian, 25 ans, "a posté sur Facebook un message énigmatique" pouvant laisser penser à une rancœur envers le sexe féminin, quelques minutes avant qu'il ne fonce dans la foule.

Le réseau social américain a reconnu avoir "immédiatement effacé le compte Facebook du suspect" et "travailler étroitement avec les autorités" sur ce dossier.

Un "incel" vouant un culte au masculinisme ?

Plusieurs médias canadiens ont publié une capture d'écran du message affirmant notamment que "la rébellion des 'incel' a déjà commencé" et vouant un culte au masculinisme.

Le terme "incel" est une abréviation anglophone pour "involontairement célibataire" et renvoie à des personnes animées d'un certain mépris des femmes, accusées d'être responsables de leur insatisfaction sexuelle.

La police de Toronto a toutefois mis en garde: "Nous n'avons aucune preuve" démontrant formellement que le conducteur ne visait que les femmes, a déclaré l'enquêteur Gibson.

Dix chefs d'inculpation pour meurtre avec préméditation

Arrêté rapidement lundi, Alek Minassian a comparu mardi quelques minutes dans un petit tribunal du quartier North York de Toronto, où le procureur Joe Callaghan lui a signifié les 10 chefs d'inculpation pour meurtre avec préméditation.

Debout dans le box des accusés, les mains mains menottées, la tête rasée et vêtu d'une tenue blanche, Alek Minassian a également été accusé de 13 tentatives de meurtre sur autant de blessés graves. Il devrait être prochainement poursuivi pour un 14e chef d'accusation, a précisé la police, rectifiant le bilan des blessés à 14 et non 15.

L'assaillant était jusqu'ici inconnu des services de police, a souligné le chef de police de Toronto, Mark Saunders. Il n'était pas non plus fiché par les services de renseignement, ce qui permet à priori, selon le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, d'écarter la piste d'un acte de terrorisme.

Avec AFP

Première publication : 25/04/2018

  • CANADA

    Attaque à la camionnette à Toronto : "Pas de lien avec la sécurité nationale", selon Trudeau

    En savoir plus

  • CANADA

    Canada : une camionnette fauche plusieurs piétons à Toronto, le chauffeur arrêté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)