Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

Asie - pacifique

En images : Et Kim Jong-un franchit la frontière entre les deux Corées

© Inter-Korean Summit Press Corps | Kim Jong-un est le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953..

Vidéo par Juliette LACHARNAY

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/04/2018

C'est un pas qui restera dans l'histoire. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a franchi la ligne de démarcation qui sépare les deux Corées afin de prendre part à un sommet avec son homologue du Sud. Retour en images sur un événement historique.

C'était un événement auquel les Coréens ne croyaient plus. Un dirigeant nord-coréen a franchi la ligne de démarcation pour la première fois depuis 1953 et la fin de la guerre de Corée. Kim Jung-un et le président sud-coréen Moon Jae-in se sont retrouvés vendredi et se sont alors serré la main pendant près d'une demi-minute.

Le déroulé du sommet intercoréen avait été calibré au millimètre, mais le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un est sorti des clous quand il a invité le président sud-coréen à l'accompagner de son côté de la frontière. Le Sud-Coréen a semblé hésiter, mais Kim Jong-un ne s'en est pas laissé conter, lui saisissant la main pour franchir la frontière, où les deux hommes ont à nouveau échangé une poignée de main chaleureuse.

Le porte-parole de la Maison Bleue, la présidence sud-coréenne, a expliqué ensuite comment ce moment avait pu se produire. "M. Moon a dit à M. Kim : 'Quand vais-je pouvoir visiter le Nord' ?". Et le leader nord-coréen de répondre: "'Pourquoi pas maintenant ?'", a-t-il dit.

Puis, larges sourires aux lèvres, ils sont repartis main dans la main au Sud, où ils ont reçu des fleurs des mains d'enfants habitant un village proche de la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées.

Après la session matinale, Kim Jong-un a franchi la frontière dans l'autre sens pour le déjeuner, une dizaine de gardes du corps courant à côté de sa limousine.

Les Sud-Coréens avaient mené une répétition générale exhaustive la veille de cette rencontre où devait figurer en bonne place l'arsenal nucléaire nord-coréen, des figurants jouant même le rôle des deux leaders. Les équipes de sécurité nord-coréennes ont procédé à leurs propres préparatifs, selon Séoul, stérilisant la chaise où Kim Jong-un allait s'asseoir pour signer le livre d'or, l'essuyant avec un linge blanc.

Avec AFP

Première publication : 27/04/2018

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-un va fouler le sol sud-coréen, une première pour un président nord-coréen depuis 1953

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Les médias nord-coréens relaient la "tristesse" de Kim Jong-un après la mort de touristes chinois dans un accident

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Donald Trump confirme la rencontre entre le directeur de la CIA et Kim Jong-un

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)