Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

On peut (presque) essayer les jeux de plateau inventés par la CIA pour entraîner ses agents

© YouTube/Two Bats Gaming

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 30/04/2018

Envie de partir à la chasse au narcotrafiquant mexicain sans bouger de votre canapé, en mangeant des chips et en buvant un verre avec des amis ? Pas de souci, la CIA a un jeu de plateau pour vous.

"Donjons & Dragons" en version CIA, on a envie de dire "pourquoi pas". Il y a un an, à l’occasion du festival SXSW, l’agence centrale de renseignement des États-Unis dévoilait l’existence de deux jeux de plateau utilisés pour entraîner ses agents, notamment pour faire face à des crises mondiales ou aiguiser la collaboration entre officiers. Du fun en perspective.

VOIR AUSSI : La CIA a mis en ligne plus de 12 millions de pages de documents déclassifiés

Forcément, ces révélations ne sont pas tombées dans les oreilles de sourds et plusieurs articles ont été écrits sur ces jeux, notamment par nos confrères d’Ars Technica. Mais en juin 2017, un entrepreneur américain nommé Doug Palmer a décidé d’aller encore plus loin en formulant une requête auprès de la CIA grâce au Freedom Information Act. Cette loi, qui existe depuis 1996, oblige les agences fédérales américaines à transmettre leurs documents à quiconque en fait la demande – hormis, bien évidemment, cas exceptionnels

Début mars, l’ami Doug Palmer a finalement reçu une réponse positive, accompagnée des pièces demandées. C’est-à-dire les règles, les documents divers et les illustrations ayant permis la création des jeux de plateau de la CIA.

La CIA lui a ainsi envoyé un e-mail de 140 pages d’informations sur deux jeux de plateau créés à partir de 2008 et portant les noms "Collection Deck" et "Kingpin: The Hunt for El Chapo", où deux équipes – l’une prenant le parti du narcotrafiquant El Chapo, l’autre celle des autorités – s’affrontent pour l’obtention d’informations. Les échanges entre la CIA et Doug Palmer, ainsi que les infos sur les jeux, sont disponibles en ligne.

La résolution des images est très limitée, mais rendait la compréhension et l’exploration du jeu possible par le grand public. C’est ce qu’a fait la chaîne YouTube Two Bats Gaming, qui a littéralement recréé "Collection Deck" en imprimant l’ensemble des documents, puis en modélisant l’ensemble des cartes par ordinateur. Ils auront finalement réussi à élaborer un jeu de cartes coopératif où tous les joueurs doivent collaborer afin de résoudre une crise internationale d’ampleur.

En parallèle, les blogs Techdirt et Diegetic Games ont lancé un Kickstarter pour financer leur propre version de "Collection Deck" en le renommant "CIA: Collect It All". Ils ont, à l’heure où nous écrivons ces lignes, récolté plus de 40 000 euros sur les 24 000 euros demandés.  

Prêt à participer ?  

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 30/04/2018