Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Economie

Cambridge Analytica, au cœur du scandale Facebook, met fin à ses activités

© Daniel Leal-Olivas, AFP | Cambridge Analytica a abusé des données personnelles de 50 millions d'utilisateurs de Facebook.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/05/2018

Cambridge Analytica, au cœur du scandale sur les données d'utilisateurs de Facebook, a entamé mercredi "une procédure d'insolvabilité au Royaume-Uni", selon un communiqué de l'entreprise.

La société britannique Cambridge Analytica (CA), au cœur du scandale sur les données d'utilisateurs de Facebook, a annoncé mercredi 2 mai avoir entamé une procédure d'insolvabilité et cessé "immédiatement toutes ses opérations".

"Il a été établi qu'il n'est plus viable de continuer à opérer cette activité", a indiqué CA dans un communiqué, publié sur son site Internet.

"Une procédure de faillite sera bientôt ouverte" aux États-Unis également, selon la même source.

>> À lire : Profits en hausse pour Facebook malgré les scandales

CA est accusée d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de 90 millions d'utilisateurs de Facebook. La société britannique avait ensuite travaillé pour la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine de 2016, Donald Trump.

"Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a fait l'objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de l'entreprise pour rectifier les faits, elle a été calomniée pour des activités qui non seulement sont légales, mais aussi largement acceptées comme faisant partie intégrante de la publicité en ligne".

"Le siège mené par la couverture médiatique a éloigné presque tous les clients et fournisseurs" de CA, a-t-elle également déploré.

Avec AFP

Première publication : 02/05/2018

  • FACEBOOK

    Facebook va se lancer dans les sites de rencontres et ce sera gratuit

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Profits en hausse pour Facebook malgré les scandales

    En savoir plus

  • DONNÉES PERSONNELLES

    Facebook : nouveaux paramètres de confidentialité pour les utilisateurs d'Europe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)