Accéder au contenu principal
Face à face

Violences du 1er mai : à qui profitent-elles ?

Les manifestations du 1er mai ont tourné au désastre. Des casseurs se sont introduits dans le cortège pacifique des syndicats. Les syndicats se sont fait voler leur 1er mai en créant, à leur corps défendant, un amalgame entre lutte sociale et violence. Roselyne Febvre en débat avec David Revault-d'Allonnes et Bruno Jeudy.

PUBLICITÉ

Une émission préparée par Charlotte Urien-Tomaka

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.