Accéder au contenu principal
Tech 24

Cannes : Netflix sort les palmes

Capture d'écran France 24

"Parfois, nous faisons des erreurs" : Reed Hastings, le patron de Netflix, a fait son mea culpa au festival Séries Mania, à Lille, reconnaissant s'être mis dans une "situation délicate" face au monde du cinéma. De fait, le site qu’il a fondé s’est vu priver de Cannes cette année, après une révision des règles de sélection des films en compétition. Pour montrer pattes blanches, il va investir 1 milliard de dollars en 2018 en contenus originaux dans 16 pays européens.

PUBLICITÉ

Également au sommaire de cette émission : quelles sont les nouvelles tendances qui vont forger le futur de l'industrie du jeu vidéo ? Alors que Facebook fait un pas de plus dans la réalité virtuelle avec le lancement de nouveau casque VR autonome Occulus Go, des startups testent d'autres technologies pour construire des environnements toujours plus immersifs.

Ironova a mis au point le bracelet Ankkoro capable de mesurer le rythme cardiaque, la température de la peau ou l'activité du système nerveux d'un joueur. Ces données serviront ensuite à analyser ses émotions et tenter d'influencer son action dans le jeu.

D'autres idées sont testées par le leader du secteur, Ubisoft, via son programme d'incubation à Station F. Pour cette édition, le studio mise sur l'holographie avec Mymesis, la réalité augmentée avec Panda Guide ou encore la blockchain avec iExec. Catherine Seys, la directrice de cette nouvelle promotion Ubisoft, nous dit comment ces technologies peuvent aider le secteur à se réinventer.

Enfin, Snap se donne en "Spectacle". Une nouvelle version de ses lunettes-caméra débarque sur le marché. Désormais résistantes à l'eau et dotées d'un mode photo, elles permettent de créer toujours plus de contenus. Un pari gagnant pour Snap ?

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.