Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

Un an après la suggestion d'Edward Snowden, Twitter teste des messages privés chiffrés

© Thomas Trutschel/Contributeur

Dernière modification : 08/05/2018

Le lanceur d'alerte en avait fait la demande au PDG de Twitter, en décembre 2016.

Jack Dorsey a-t-il enfin exaucé les vœux d'Edward Snowden ? À la fin 2016, le lanceur d'alerte avait demandé au PDG de Twitter s'il comptait travailler sur une option de messages chiffrés, secrets ou qui disparaîtraient. Jack Dorsey lui avait alors répondu que sa suggestion était "raisonnable" et que Twitter allait y réfléchir.

VOIR AUSSI : Protection des données : quelle messagerie instantanée est la plus sûre ?

Presque un an et demi plus tard, il semble que l'on y soit. Selon TechCrunch, "enterrée dans l'application Android de Twitter, on trouve une option 'Conversation secrète', qui, si elle venait à être lancée, permettrait aux utilisateurs d'envoyer des messages privés chiffrés. Cette option a été repérée dans l'APK Android de Twitter par Jane Manchun Wong. Les APKs contiennent souvent du code pour des fonctionnalités qui n'ont pas encore été lancées et que les entreprises testent en secret ou qui seront bientôt disponibles. Un porte-parole de Twitter a refusé de s'exprimer sur le sujet. On ne sait pas quand Twitter compte lancer cette fonctionnalité, mais on sait, au moins, qu'elle a été réalisée".

Comme le souligne le site spécialisé, avec cette fonctionnalité, Twitter pourrait devenir un lieu où l'on ose partager des informations sensibles, qui terminent le plus souvent (on l'espère pour vous) sur des applications de messagerie chiffrées comme WhatsApp ou Signal. Facebook propose également une fonctionnalité similaire sur Messenger.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 08/05/2018