Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L’économie turque fragilisée par l'inflation et la chute de la monnaie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Salzbourg au centre la scène européenne

En savoir plus

Découvertes

Internet a découvert les petits derrières de bourdons, et s'extasie devant à juste titre

© Getty

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 08/05/2018

C'est ce genre de journée où l'on a envie d'adopter une colonie de bourdons, donc.

Certains – nombreux ? – se crispent lorsqu'un insecte volant vient squatter les tables d'apéros et autres déjeuners en plein air. Mais parfois, il suffit de regarder d'un peu plus près ces petites bêtes pour comprendre qu'elles ne sont pas nos ennemis (du moment qu'elles ne se mettent pas à nous piquer, entendons-nous bien). Prenez les bourdons : de vraies petits boules de poils, qui, ces derniers jours, sont devenus des stars du Web. 

VOIR AUSSI : Les premiers pas de ce kangourou arboricole apportent un peu de douceur en ce bas monde

C'est une utilisatrice de Twitter, Lauryn Ipsum, qui, le 2 mai dernier, a constaté que les bourdons avaient un petit quelque chose en plus de vraiment adorable par rapport à leurs congénères sociaux volants : leurs petites fesses. Et il a suffit que l'Américaine partage une compilation de photos de leurs arrière-trains pour qu'Internet tombe sous le charme. 

Quand les bourdons butinent, il s'enfoncent au cœur des fleurs à la recherche de pollen et de nectar, d'où l'étrange position des insectes sur les photos. Du coup, son petit abdomen tout pelucheux reste à l'entrée de la plante, nous offrant par la même occasion un spectacle tout à fait charmant. Un peu de douceur sur Twitter ne fait jamais de mal, après tout. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire

Première publication : 08/05/2018