Accéder au contenu principal

Victoire historique de l'opposition lors des législatives en Malaisie

À 92 ans, Mahathir Mohamad deviendra le plus vieux Premier ministre au monde.
À 92 ans, Mahathir Mohamad deviendra le plus vieux Premier ministre au monde. Manan Vatsayayana, AFP

C'est une victoire historique de l'opposition lors des législatives en Malaisie. L'ancien dirigeant autoritaire du pays, passé dans l'opposition, Mahathir Mohamad, 92 ans, s'apprête ainsi à devenir le plus vieux Premier ministre au monde.

Publicité

L'alliance de l'opposition baptisée Pakatan Harapan, menée par Mahathir Mohamad, a remporté les élections législatives mercredi 9 mai en Malaisie, mettant un terme à six décennies de la coalition au pouvoir, sans interruption depuis l'indépendance. Elle s'octroie 115 sièges, soit plus que la majorité simple de 112 sièges nécessaire pour former un gouvernement.

À 92 ans, Mahathir Mohamad deviendra le plus vieux Premier ministre au monde. Cet ancien médecin a déjà dirigé d'une main de fer le pays pendant 22 ans.

>> À lire : Malaisie : riz et quinoa s'invitent dans la campagne des législatives

Si certains le considèrent comme le père fondateur de la Malaisie moderne, crédité pour avoir développé ce pays relativement riche, d'autres lui reprochent d'avoir jeté en prison des opposants et exacerbé les tensions ethniques dans cette nation multiethnique. Il était notoirement connu pour ses attaques au vitriol contre ses ennemis, dénonçant le néo-colonialisme occidental. Il avait traité les Européens de radins et les avait accusés de pratiques sexuelles déviantes.

Excédé par un énorme scandale financier qui a sapé l'image de la Malaisie à l'étranger, Mahathir Mohamad s'est allié avec des partis qui étaient opposés à lui du temps où il était au pouvoir (1981-2003)

Il a assuré à la presse ne pas chercher "la revanche" mais vouloir "restaurer l'État de droit".

Depuis 2015, le Premier ministre, Najib Razak, 64 ans, qui dirigeait la coalition pro-gouvernementale Barisan Nasional (Front national, BN) est au cœur d'allégations de corruption qui font l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, notamment en Suisse, à Singapour et aux États-Unis.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.