Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun, Paul Biya réélu pour un 7e mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 10/05/2018

"Gina Haspel refuse de dénoncer la torture : peut-elle diriger la CIA ?"

© France 24

Dans la presse, jeudi 10 mai, la victoire historique de l’opposition aux législatives en Malaisie; l’audition par le Sénat américain de Gina Haspel, choisie par Donald Trump pour diriger la CIA ; la polémique autour du Samu en France; et une bonne nouvelle pour les chauves.

<span><span>Le + </span></span>: Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre <span><span>i</span></span><span>Phone</span> ou sur <span>tout autre mobile</span>. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur <span>Facebook</span>

Dans la presse, mercredi, la victoire de la coalition d’opposition conduite par Mahatir Mohamad aux élections législatives en Malaisie. À 92 ans, il est en passe de devenir le plus vieux Premier ministre au monde.

"Dr. M va être investi", annonce The Star, qui précise que sa coalition a atteint le "chiffre magique" de 115 sièges, trois de plus que la majorité simple nécessaire pour former un gouvernement. À la une du journal, Mahatir Mohamad, entouré de ses colistiers, exulte. Une photo prise quelques instants avant ou après celle que l’on voit à la une du Sun, qui annonce que Barisan Nasional, la coalition emmenée par le Premier ministre sortant Najib Razak, a été "balayée" lors de ces élections - un revers majeur pour le parti au pouvoir depuis l’indépendance de la Malaisie en 1957. D’où l’édito du Star, qui parle d’un véritable séisme, d’"une nuit où la terre a bougé". D’après le quotidien malaisien, la défaite de Najib Razak serait due en grande partie au scandale des détournements présumés du fonds souverain malaisien – un scandale auquel il nie être lié, dont les Malaisiens ne comprendraient pas forcément tous les tenants et les aboutissants, mais que Mahatir Mohamad, qui a lui-même dirigé le pays pendant près de 20 ans, aurait su exploiter en le simplifiant. "Désormais, la préoccupation des Malaisiens, c’est que la transition se fasse de façon pacifique", conclut le journal, dont l’analyse est partagée par The Financial Times. Le journal britannique consacre sa une au "grand retour" de l’ancien homme fort de la Malaisie, en qualifiant sa victoire d’événement "historique" et "stupéfiant". D’après le journal, Mahatir Mohamad s’est engagé, au cours de sa campagne, à céder sa place à son ex-ennemi juré Anwar Ibrahim quand sortira de prison, théoriquement le 8 juin prochain. Il purge actuellement une peine de 5 ans de prison pour sodomie – une peine prononcée en 2015 au terme d’un procès controversé. Mahatir Mohamad s’est engagé à lui céder sa place une fois qu’Anwar Ibrahim

Aux États-Unis, Gina Haspel, qui a été choisie pour diriger la CIA, a été auditionnée, hier, par le Sénat. La nomination de cette ancienne espionne, qui a passé 33 ans au sein de l’agence et dirigé une prison secrète en Thaïlande, où des détenus soupçonnés d’appartenir à Al-Qaïda ont été torturés, soulève la polémique, notamment en raison de son refus de reconnaître le caractère immoral de la torture, d’après le Huffington Post. Une position jugée incompatible avec sa désignation à la tête de la CIA, par The New York Times. "Madame Haspel craint sans aucun doute de nuire à certains de ses collègues en dénonçant ce qu’elle a fait. Mais la CIA a besoin d’un chef, d’une cheffe, qui tienne compte ouvertement le passé", écrit le journal. "L’art de l’espionnage est exotique, du moins dans les romans de gare, plaide pour sa part The Chicago Tribune. C’est une affaire de sang-froid, dont l’existence a pour but d’assurer la sécurité des États-Unis. Oui, il y a des aspects dérangeants dans cette profession. Haspel, qui serait la première directrice de la CIA depuis 50 ans à venir de l’opérationnel, est aussi une administratrice chevronnée. Le Sénat devrait valider sa candidature". Gina Haspel deviendrait aussi la première femme, si elle est désignée, à diriger l’agence. La première à briser le fameux "plafond de verre" pour réussir à accéder aux plus importantes responsabilités. À voir avec le dessin de Pia Guerra pour le site américain The Nib, qui la montre tenant un "manuel de terrain", sur le dos d’un détenu encagoulé.

Autre polémique, cette fois, en France, après la mort d’une jeune femme de 22 ans, décédée quelques heures après avoir appelé le Samu, le service d’aide médicale d’urgence. La presse a révélé que les deux opératrices qui avaient répondu à son appel s'étaient moquées d’elles, sans prendre la mesure de la gravité de son état, faisant perdre à la jeune femme plusieurs heures avant sa prise en charge, ce qui lui a peut-être été fatal. D’après Le Monde, ce drame a amené l’Association des médecins urgentistes de France à en appeler à la ministre de la Santé, pour engager un travail de réflexion sur l’organisation des secours en France. "On voit depuis vingt ans flamber les difficultés dans les Samu en France", a interpellé le président de cette association, Patrick Pelloux, qui a rappelé que l’Hexagone comptait 8 millions de passages aux urgences par an en 1988, contre 21 millions aujourd’hui.

On ne se quitte pas là-dessus. Nous avons une bonne nouvelle pour tous ceux qui souffrent de calvitie. Selon Slate, des scientifiques viendraient de mettre au point un traitement qui pourrait révolutionner la lutte contre la chute des cheveux. "Les implants capillaires et autres perruques pourraient n'être qu'un lointain (mauvais) souvenir", annonce le site. Des chercheurs de Manchester auraient effectué des tests pour un nouveau remède contre l’ostéoporose, qui auraient permis de découvrir un composé chimique facilitant la repousse des cheveux...

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/10/2018 Revue de presse

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

Dans la presse ce lundi 22 octobre, les dernières révélations sur les circonstances de la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, des informations distillées au...

En savoir plus

22/10/2018 Revue de presse

"Le système Mélenchon"

À la une de la presse ce lundi 22 octobre, l'inquiétude des Russes après l'annonce du retrait américain du traité de 1987 sur les armes nucléaires de portée intermédiaire, des...

En savoir plus

19/10/2018 Revue de presse

L'Algérie interdit le niqab dans les lieux de travail

Dans la presse ce vendredi, l'Algérie interdit le niqab dans les lieux de travail, une mesure, selon certains, visant à détourner les esprits de l’emprisonnement de généraux par...

En savoir plus

19/10/2018 Revue de presse

Johnny Hallyday : "Même pas mort"

A la Une de la presse ce vendredi, l'album posthume de Johnny Halliday qui débarque sur les ondes et das les bacs, l'onde de choc de l'affaire Khashoggi qui suscite une...

En savoir plus

18/10/2018 Revue de presse

Jamal Khashoggi : "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

Dans la presse, jeudi 18 octobre, la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, qui n’est toujours pas réapparu depuis son entrée dans le consulat saoudien d’Istanbul, le 2...

En savoir plus