Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Rendez-vous à Bruxelles pour un débat entre eurodéputés et acteurs de la société civile, suivi d’un entretien avec une personnalité européenne de premier plan. Le samedi, à 13h10.

Dernière modification : 14/05/2018

Alain Krivine : "Mai 68 pourrait encore arriver"

© Capture d'écran France 24

Fondateur de la Jeunesse Communiste révolutionnaire (JCR), Alain Krivine fut l’un des leaders de Mai-68 avant de voir son mouvement dissous et d’être emprisonné. Aujourd’hui, il célèbre ce moment de l'Histoire comme un événement "unique", même s’il n'a pas, selon lui, réussi à trouver une vraie dimension politique. Il fustige les critiques simplistes de son héritage tout comme les tentatives de récupération dont il fut l’objet, de François Mitterrand à Emmanuel Macron.

Il soutient les mouvements sociaux actuels. Sans approuver les "Blacks Blocs", il estime néanmoins leur action secondaire face à la violence du système capitaliste.

Il évoque ensuite l'écrasement du Printemps de Prague par les chars soviétiques, dans un élan qui pour lui n'avait rien à voir avec le véritable communisme.

Ex-eurodéputé, il ne fait guère confiance à l'Union européenne pour résoudre les problèmes actuels et juge que le stalinisme a abouti à des régimes quasiment d'extrême droite dans les anciens pays du bloc de l'Est.

Une émission présentée par Caroline de Camaret

Production : Isabelle Romero et Roxane Runel

Par Caroline DE CAMARET

Les archives

15/10/2018 Ici l'Europe

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

Cette semaine, "Ici l'Europe" se tourne vers l’Espagne, dirigée par le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. Depuis quelques mois, elle est devenue le principal point...

En savoir plus

15/10/2018 Ici l'Europe

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

Le 12 septembre dernier, un vote pour le moins symbolique a eu lieu au Parlement européen : les eurodéputés se sont prononcé aux deux tiers pour déclencher contre la Hongrie une...

En savoir plus

08/10/2018 Ici l'Europe

En Bavière, des élections qui vont changer l’Allemagne ?

"Ici l’Europe" se tourne cette semaine vers l’Allemagne, où, le 14 octobre, les Bavarois se déplacent aux urnes pour élire leurs 180 députés. Un scrutin régional a une valeur...

En savoir plus

08/10/2018 Ici l'Europe

Nathalie Loiseau : "Hors de question que le départ du Royaume-Uni affaiblisse l’UE"

Cette semaine, "Ici l'Europe" s'intéresse au Brexit, à l'état de droit dans nos démocraties et aux prochaines élections européennes de 2019… Et pour en parler, nous avons...

En savoir plus

01/10/2018 Ici l'Europe

Géorgie : une agriculture rivée à l’UE (Partie 1)

Ici l'Europe vous donne rendez-vous à Tbilissi, en Géorgie. Ce petit pays du Caucase de moins de 4 millions d’habitants a décrété son indépendance vis à vis de l'URSS en 1991....

En savoir plus