Accéder au contenu principal

Les cheminots massivement opposés à la réforme de la SNCF, selon les syndicats

94,97 % des cheminots se sont prononcés contre la réforme du rail préparée par le gouvernement lors d'une consultation "vot'action".
94,97 % des cheminots se sont prononcés contre la réforme du rail préparée par le gouvernement lors d'une consultation "vot'action". Fred Dufour, AFP

Près de 95 % des cheminots ayant participé à la consultation "vot'action" organisée par les syndicats de la SNCF, se sont prononcés contre la réforme ferroviaire, a annoncé mercredi l'intersyndicale du groupe.

Publicité

Les employés de la SNCF se sont prononcés à 94,97 % contre la réforme du rail préparée par le gouvernement, selon les résultats de la consultation syndicale communiqués mercredi par le secrétaire général de la CGT-cheminots, Laurent Brun.

Les organisations représentatives voulaient démontrer par le biais de cette "vot'action", organisée du 14 au 22 mai, que les cheminots restaient massivement opposés à ce texte en dépit de l'érosion des taux de grévistes enregistrés depuis le 3 avril.

>> À lire aussi sur France 24 : "Les raisons de la grève à la SNCF"

Le gouvernement et la direction de la SNCF dénient toute légitimité à cette consultation à laquelle ont participé 61,15 % des cheminots, dans la mesure où, selon eux, le projet de loi réformant le système ferroviaire ne concerne pas seulement les salariés, mais tous les Français.

La grève en pointillés est entrée mercredi dans son onzième épisode de deux jours, entraînant des perturbations sur les lignes locales, nationales et internationales.

Laurent Brun a notamment exigé que la dette de la SNCF, que le gouvernement envisage de reprendre partiellement, devait être intégralement prise en charge par l'État.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.