Accéder au contenu principal
Focus

Au Salvador, prison pour une fausse couche ? Les dérives d'une loi anti-avortement draconienne

Capture d'écran France 24

Le Salvador est l'un des pays les plus répressifs au monde aussi face à l'avortement. Là-bas, interrompre sa grossesse est un crime puni de 20 à 30 ans de prison, y compris en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la mère. Même une fausse couche peut expédier les femmes qui en sont victimes derrière les barreaux. Des associations se sont ainsi fait la voix de 17 femmes dont le cas divise l’opinion publique. Reportage de nos confrères de France 2 Agnès Vahramian et Clément Voyer.

PUBLICITÉ

Émission préparée par Patrick Lovett, Agnès Vahramian, et Clément Voyer.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.