Accéder au contenu principal
Dans la presse

Ivanka Trump, "la petite goule à son papa"

Capture d'écran France 24

À la une de la presse ce mardi 15 mai : la répression hier par l’armée israélienne des manifestants qui participaient à la "Grande marche du retour" à Gaza et protestaient contre l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem, organisée au même moment. Un nouveau président pour la Catalogne. Et de très jolis maillots de bains.

PUBLICITÉ

<span><span>Le + </span></span>: Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre <span><span>i</span></span><span>Phone</span> ou sur <span>tout autre mobile</span>. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur <span>Facebook</span>

 

À la Une de la presse ce matin, la répression par l’armée israélienne des manifestations d’hier à Gaza. Le bilan est d’au moins 58 morts côté palestinien.

 

Comme le manifestant qui fait la une d’Al Araby Al Jadeed, des milliers de Gazaouis ont afflué vers la clôture de séparation avec Israël - comme ils le font depuis le début de leur «Grande marche du retour» entamée le 30 mars dernier. Une marche censée se conclure aujourd’hui-même, en ce jour de la «Nakba», la «catastrophe»,- qui commémore l’exil des Palestiniens depuis la création de l’État hébreu. «La colère de la Nakba», titre le quotidien panarabe de Londres, rappelant que les Gazaouis manifestaient aussi pour protester contre l’inauguration, hier, de l’ambassade américaine à Jérusalem. «Une ambassade et un massacre», s’indigne Libération, avec la photo d’un très jeune garçon blessé à la frontière. «Comment sortir de cette spirale mortifère?», s’interroge Libé. «Quand on sait à quel point le conflit israélo-palestinien alimente la colère dans le monde, beaucoup auraient intérêt à se démener pour calmer la situation. Et offrir un minimum d’espoir aux Palestiniens», prévient le journal.

 

Pendant ce temps-là, le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem était célébré en grande pompe. The Jerusalem Post montre les invités visionnant la vidéo enregistrée par Donald Trump pour l’occasion. Le président américain n’a pas fait le déplacement, mais a envoyé sa fille, Ivanka, et son gendre, Jared Kushner. «55 morts à Gaza, alors que les États-Unis ouvrent leur ambassade à Jérusalem», annonce le quotidien israélien, qui assure que Tsahal a frappé hier des «positions du Hamas», le groupe islamiste qui contrôle Gaza.

 

Entre les images de la répression des Gazaouis et celles de l’inauguration à Jérusalem, le contraste est saisissant - d'autant plus lorsqu’on les met côte à côte. The Guardian a ainsi rapproché des clichés d'Ivanka Trump en tailleur crème inaugurant la nouvelle ambassade américaine au nom de son père de ceux d'un manifestant blessé et évacué tant bien que mal à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

 

Ce contraste a également été relevé par les dessinateurs de presse. Dans le dessin de Chapatte pour The New York Times, le couple Trump-Kushner avance, tout sourire, sur le tapis rouge déroulé par le Premier ministre israélien. Un tapis qui laisse dans son sillage une mare de sang. Ce décalage a été repéré aussi par le dessinateur Jack Ohman, pour The Sacramento Bee, qui montre Ivanka Trump en VRP vendant les morts de Gaza (une allusion à sa ligne de vêtements). Le dessinateur Morland pour The Times l’imagine quant à lui s’apprêtant, comme si de rien n’était, à couper le ruban inaugural, ou plutôt le cou d’une colombe de la paix, tenue de part et d’autre par son père et par Benyamin Nétanyahou. La fille de Donald Trump, est enfin dans la ligne de mire du New York Daily News : «La petite goule à son papa» ou «la petite suceuse de sang à son papa», titre le tabloïd new-yorkais, engagé depuis le début contre Donald Trump.

 

À la une également, l’élection, hier, du séparatiste Quim Torra à la présidence de la Catalogne. Cet éditeur de 55 ans, sans expérience politique, avait été désigné pour être candidat à sa succession par l’ex-président Carles Puigdemont, actuellement en liberté provisoire en Allemagne. À la une du journal catalan Ara, Torra promet qu’il gouvernera «pour tous les Catalans» et annonce avoir fait son «autocritique». Des propos volontairement rassurants de la part d’un militant séparatiste qui avait qualifié dans le passé de «charognards, vipères et hyènes», ceux qui ne défendent pas la culture et la langue catalane. D’après El Periodico, Torra a annoncé son intention de se rendre à Berlin pour y rencontrer Carles Puigdemont.Un déplacement pour « prêter allégeance » à l’ex-président de la Catalogne, selon El Pais, qui rapporte également que les services secrets allemands dénoncent «le soutien» de la Russie à l’indépendantisme catalan.

 

On ne se quitte pas là-dessus. Plus que quatre jours avant le mariage du prince Harry et Megahn Markle, et déjà, vous hésitez entre la tasse et le dé à coudre comme cadeau-souvenir. Qu’à cela ne tienne, le Huffington Post vous propose LE souvenir que vous allez chérir : le maillot de bain à l’effigie des chers tourtereaux. De quoi faire d’une pierre deux coups, puisque vous vous trouverez aussi équipés pour l’été. Les modèles vont du très petit au très grand, pour 40 euros, environ.

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.