Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

L’économie chinoise peut-elle résister à la guerre commerciale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Avion russe abattu en Syrie : "un tragique concours de circonstances"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le repas luxueux de Maduro chez "Salt Bae" a un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La star marocaine Saad Lemjarred placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgence à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

Découvertes

Et la lumière fut sur le OnePlus 6

© OnePlus

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 12/09/2018

Le très attendu OnePlus 6 vient enfin d'être dévoilé officiellement lors d'un événement à Londres. Plus brillant, plus puissant, il a, comme ses prédécesseurs, de quoi devenir l'un des smartphones les plus désirables de l'année.

Le fabricant chinois, pourtant conscient de sa belle popularité auprès des utilisateurs technophiles, nous a confié avoir longuement hésité à organiser un premier événement communautaire pour officialiser la sortie de son dernier modèle, le OnePlus 6. Il aura bien fait de se lancer : ce mercredi, au Copper Box Arena de Londres, près de 1 500 personnes se sont bousculées pour découvrir le nouvel opus de la marque. Les tickets d’entrée, mis en vente sur le Net au prix de 35 euros l’unité, se seraient écoulés en 10 heures à peine, d’après OnePlus.

VOIR AUSSI : Le Moto G6, du fun et de la simplicité pour les plus petits budgets

Nous reviendrons plus longuement dans un prochain article sur les qualités et les défauts de ce smartphone. Mais l’on peut déjà vous dire, après notre prise en main, qu’il s’imposera probablement comme l’un des meilleurs smartphones du marché pour la seconde moitié de l’année 2018, comme son prédécesseur, le OnePlus 5T, au cours des mois derniers.

Allons droit au but, en listant l’essentiel :

Il dispose d’une encoche. L’information n’a rien d’une surprise, puisque Carl Pei, le fondateur de la marque, avait confirmé – et surtout justifié – la présence du "notch" dans les colonnes de The Verge. Aperçue pour la première fois sur l’Essential Phone, et popularisée par l’iPhone X, l’encoche a pour vocation d’accueillir les différents capteurs du téléphone tout en permettant le "débordement" de l’écran jusqu’à la tranche. OnePlus a expliqué avoir opté pour une encoche large afin de ne pas faire passer les haut-parleurs sous l’écran, qui donnent selon le constructeur une impression de "son étouffé", et de ne pas sacrifier la qualité des capteurs de reconnaissance faciale, une technologie dont dispose ce OnePlus 6.

Son dos en verre, qui se rapproche d’un aspect céramique, est décliné en trois coloris : Midnight Black, Mirror Black et Silk White. Ce dernier, un blanc qui tire sur l’écru, est notre préféré : il change des teintes sombres classiques et nous a paru moins salissant que le noir.  

☛ Il est équipé du processeur à huit cœurs dernier cri de Qualcomm, le Snapdragon 845, pour des performances optimales, et dispose de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage dans sa version premium. Un vrai monstre de puissance.

Son écran 6,8 pouces Full Optic AMOLED reste au ratio 18:9. En revanche, l’adoption de l’encoche le fait paraître plus large encore.

☛ Son double module photo repasse au milieu de la façade arrière, et se veut moins protubérant que celui du OnePlus 5T. Il est composé d’un capteur 16 mégapixels à l’ouverture f/1,7 et d’un second capteur de 20 mégapixels. Avec ces améliorations, la taille de pixel passerait de 1,12 à 1,22. OnePlus promet plus globalement une meilleure qualité de photos en basse lumière, qui avait déjà été perfectionnée sur le OnePlus 5T. Si un stabilisateur fait son apparition, pas de mode super slow-mo à 960 fps comme murmuré ces dernières semaines. Il faudra se contenter de 460 fps, et c’est très bien ainsi. La vidéo reste en 4K à 68 images par seconde, mais un éditeur vidéo fait (enfin) son entrée sur le smartphone.

☛ Il tourne sous Oxygen OS Android 8.1, la surcouche Android adoptée par OnePlus.

Sa batterie n’évolue pas et reste à 3 300 mAh, comme sur le OnePlus 5T. En revanche, il est désormais compatible charge rapide avec n'importe quel USB Type-C. "5 heures de musique en 10 minutes de charge" sont promises. Ceux qui en revanche attendaient la compatiblité avec la charge sans fil seront déçus : chez OnePlus, on nous a confié considérer la fonction comme "gadget", et préférer un smartphone qui se concentre sur l'essentiel. 

Son prix augmente ! Il faudra compter 519 euros pour la version 6 Go de RAM et 64 Go de stockage, 579 euros pour la version 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, et 639 euros pour le modèle premium qui dispose de 8 Go de RAM et de 256 Go de stockage.

Cette fois encore, OnePlus nous livre un smartphone qui a tout des plus grands (et des plus chers) du moment. S'il est puissant et bien fini, son plus grand atout semble être son côté sans fioriture. De bonnes performances, un appareil photo efficace, une batterie chargeable rapidement, un joli design et un large écran lumineux : à vrai dire, on ne demande pas grand chose de plus.

Disponible dès à présent en précommande sur le site de OnePlus et pour la première fois sur Amazon.fr, il sera livré à compter du 22 mai. OnePlus devrait également annoncer prochainement un partenariat avec un opérateur, qui pourra le vendre en exclusivité. La suite au prochain épisode.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 12/09/2018