Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Les robots envahissent nos entreprises

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la candidate libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

Découvertes

La science veut en savoir plus sur la méduse qui ressemble à s'y méprendre à un sac plastique

© Capture d'écran YouTube

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 16/05/2018

Les océanologues connaissent son existence depuis les années 1960. Mais à cause de ses très rares apparitions, cette méduse sans tentacule demeurait un mystère pour la science. Jusqu'à cette nouvelle expédition dans l'océan Pacifique.

Elle vit dans les profondeurs des océans. Cette méduse répondant au nom scientifique de "Deepstaria enigmatica" a la particularité de ne posséder aucune tentacule. Le monde scientifique est au courant de son existence depuis les années 1960, sans pour autant bien la connaître.

VOIR AUSSI : Il est désormais possible de s'endormir en écoutant en direct les baleines chanter depuis le fond de l'océan Pacifique

Il faut dire que ses rares apparitions compliquent largement l'étude de cet animal appartenant au groupe des cnidaires (dans lequel l'on trouve également les anémones et les coraux). De quoi cette méduse se nourrit-elle ? Comment se reproduit-elle ? Jusqu'à quelle profondeur peut-elle aller ? 

Ces questions vont peut-être enfin trouver leurs réponses, puisque grâce à un programme d'exploration des fonds marins, des scientifiques du National Oceanic and Atmospheric Administration ont pu ramener des images de la fameuse méduse, près des côtes de l'île San Benedicto, appartenant à un archipel mexicain, dans l'océan Pacifique. Une captation de qualité a été rendue possible par l'utilisation d'une caméra à très haute sensibilité, un Canon ME20F SH. 

À environ 974 mètres de profondeur, dans le noir le plus complet, la méduse a été filmée en train de se mouvoir lentement. La séquence vidéo permet déjà aux scientifiques de voir de près la constitution de l'animal. Une précision qui les laisse deviner que même sans tentacule, la Deepstaria enigmatica ne doit avoir aucun mal à attraper ses proies, notamment en élargissant le centre de son corps jusqu'à leur tendre un large piège à la manière d'un filet de pêche.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 16/05/2018