Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

"Yanny ou Laurel", l'illusion auditive qui rend dingue Internet

© Roberto Machado Noa/Getty Images

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 16/05/2018

Mais pourquoi s'acharner encoreune fois sur nos pauvres petits cerveaux qui n'ont rien demandé ?!

On avait rien vu d'aussi clivant depuis la robe bleue/noire/blanche/or. Cette fois-ci l'"illusion" n'est plus visuelle, mais auditive. 

VOIR AUSSI : Internet tient absolument à voir Tom Hanks sur cette photo de Bill Murray

Tout a commencé sur Reddit il yn a trois jours, lorsqu'un enregistrement sonore provenant visiblement d'Instagram a été mis en ligne. Dans cette extrait, une voix masculine répète un mot. Une influenceuse nommée Cloe Feldman l'a relayé sur Twitter, en demandant à son tour ce que ses abonnés entendaient comme mot.

[scald=68413:article_details {"additionalClasses":""}]

Et Internet est devenu dingue. 

Certains comprennent "Yanny", d'autres "Laurel". Tous s'écharpent à ce propos sur les réseaux :

Et d'autres... parviennent à entendre les deux : 

Fréquences basses et qualité du son en question

En fait, il s'agit d'une histoire de fréquences : plusieurs internautes ont commencé à mettre en ligne l'extrait en augmentant les basses, ou les aïgus. Ainsi, il est possible d'entendre les deux voix bien distinctes de l'enregistrement traître. 

Cela dépend donc du casque ou des écouteurs utilisés, des réglages sonores de votre appareil (ordinateur, téléphone ou autre) mais aussi de votre faculté à entendre les sons bas ou aïgus, précise The Verge. Les "jeunes ouïes" seraient plus aptes à entendre les hautes fréquences, tandis que les auditeurs plus âgés auraient tendance à favoriser les sons graves. 

Comme l'explique au Guardian David Alais, professeur spécialisé en audiovisuel de l'université de Sydney, il pourrait également s'agir d'une sorte de bug du cerveau, qui n'arrive pas à choisir entre deux interprétations. "S'il y a une petite ambiguïté, le cerveau se bloque sur une seule interprétation. Ici, le son est ambigu car chaque sonorité a un timing et une énergie semblables", détaille David Alais. 

Et CNN ajoute dans un article que "la faible qualité de l'enregistrement lui-même" porte à confusion également.

Bref, toutes les conditions sont réunies pour nous rendre dingue, et nous prendre la tête avec la moitié de nos potes. Merci Internet !

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 16/05/2018