Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

États-Unis : la hausse des taux, un risque pour l'économie ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jair Bolsonaro : vers "un retour de la dictature au Brésil" ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Bioéthique, le tournant ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La marine marocaine tire sur une embarcation de migrants, faisant un mort

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls traverse la frontière pour devenir maire

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Ugo Bernalicis : "La France de Macron rejoint Salvini"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Amélie de Montchalin : "Ce budget affirme que le travail paie"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La France de l'Occupation racontée par Pierre Assouline

En savoir plus

FOCUS

Une présence jihadiste, mais pas d'attentat : le cas singulier de l'Italie

En savoir plus

FRANCE

Frotteur, démocrature et Darknet : les nouveaux mots (déprimants) du Petit Robert et du Larousse

© Capture d'écran, Petit Robert | Photo d'illustration.

Texte par Ségolène ALLEMANDOU

Dernière modification : 17/05/2018

Le Petit Larousse et le Petit Robert 2019 s'étoffent de quelque 150 nouveaux termes, représentatifs de nouvelles tendances. France 24 vous propose un petit panel pour passer pour une calure (personne très instruite) cet été.

La découverte de certains nouveaux mots dont le Larousse et Le Petit Robert nous ont cadeautés (fait cadeau) pour ce millésime 2019 a de quoi plomber le moral. Pour n’en citer que quelques-uns : l'expression violences faites aux femmes (la faute à Weinstein), frotteur (les hommes un peu trop collants avec les femmes dans les transports en commun se reconnaîtront), Brexit (merci l’actualité), mais aussi sans-abrisme, fiché S et revenant (il ne s’agit pas là de fantôme mais bien des jihadistes de retour de Syrie qui regagnent leur pays d’origine).

La politique nous offre aussi sa dose de déprime avec la démocrature (une démocratie dirigée de façon autoritaire), le dégagisme (rejet de la classe politique en place) de Jean-Luc Mélenchon et l'antisystème.

Même Internet est dominé par des termes anxyogènes avec le Darknet (la face sombre d’Internet) qui fait aussi son entrée dans le dictionnaire, tout comme le rangonciel (logiciel malveillant) et l’antipathique rageux (plus connu sous le nom de troll).

Avouons-le, après avoir découvert cette floppée de nouveaux mots qui reflètent les maux de l'ére du temps - et qu'on n'a pas vraiment envie de liker (apprécier) - on ne pense plus qu’à une chose : mettre la main sur sa vapoteuse. D’autres préféreront compenser sur la nourriture et s’empiffrer de Bredeles (gâteaux alsaciens) ou de pavlova (gâteau meringué garni de crème chantilly et de fruits), accompagnés, pourquoi pas, d'un ristretto (café serré).

Sur le plan culinaire, les Otakau (passionnés de la culture japonaise) seront ravis de voir que le teriyaki (viande ou poisson grillé et mariné) ou le gomasio (condiment au sel marin et sésame grillé) ont aussi été sélectionnés. Les adeptes du flexitarisme (mode d'alimentation principalement végétarien mais incluant occasionnellement viande ou poisson) le seront sûrement moins…

Heureusement, les dictionnaires nous proposent aussi de nous boujouter (s’embrasser sur la joue), de nous poutouner (se claquer la bise) ou encore de nous douciner (câliner). Enfin une touche de douceur dans ce monde de brutes !

France 24 espère que ces quelques lignes vous auront permis de devenir une calure (personne très instruite). Schmutz (baiser) et à l’année prochaine !

Première publication : 17/05/2018

  • FRANCE

    Infobésité, hipster, babache : les nouveaux mots du Larousse et du Petit Robert

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)