Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Découvertes

À Los Angeles, on pourra emprunter les tunnels d'Elon Musk pour 1 dollar

© The Boring Company

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 18/05/2018

Avec The Boring Company, Elon Musk veut désengorger le trafic et les transports en commun de Los Angeles. Un nouveau mode de transport urbain prometteur, mais qui n'est pas près d'entrer en circulation.

The Boring Company ne vend pas que des casquettes et des lance-flammes. L’entreprise fondée par Elon Musk a pour objectif de développer un nouveau mode de transports urbains souterrains. Après avoir largement teasé sa dernière société sur les réseaux sociaux, l’entrepreneur a finalement donné une conférence de presse, jeudi 17 mai, pour expliquer comment il conçoit cette alternative à l’hyperloop et au métro.

VOIR AUSSI : Uber s’associe avec l’U.S. Army, la NASA et plusieurs constructeurs aéronautiques pour créer les taxis volants du futur

The Boring Company a deux objectifs. Le premier, c'est le désengorgement du trafic des grandes métropoles américaines comme Los Angeles, grâce à un réseau de tunnels où les citadins pourront faire "glisser" leur voiture sur des plateaux électriques allant jusqu'à 240 km à l'heure. La première preuve de concept a été réalisée sur un tunnel de 4 km de long et devrait entrer en service d’ici quelques mois à LA, a promis Elon Musk dans un message accompagné d’une vidéo sur Instagram.

Le deuxième objectif vise à proposer un service parallèle et complémentaire au métro – un partenariat a d'ailleurs été signé entre LA Metro et l’entreprise –, grâce à des navettes pouvant contenir jusqu'à 16 personnes et se déplaçant sur les mêmes plateaux et à une vitesse similaire que les voitures.

Du centre-ville à l'aéroport en 8 minutes

C'est principalement ce deuxième aspect qui a été discuté lors de la soirée de jeudi. L’entreprise a annoncé que le coût du trajet sera d’un dollar, pour une vitesse atteignant les 240 kilomètres à l’heure. Pour le moment, ces navettes totalement électriques ont été surnommées Loop par l’entreprise.

Elon Musk a par ailleurs estimé qu’il faudrait environ 8 minutes pour rejoindre le centre-ville de Los Angeles depuis l’aéroport grâce aux Loop. En voiture, il faut environ 5 fois plus de temps pour réaliser ce même trajet.

Du point du vu du fonctionnement de ces navettes électriques ultra-rapides, The Boring Company prévoit quelque chose d’assez similaire au métro. Les utilisateurs devront embarquer dans les navettes depuis la surface, grâce à des sortes de stations, avant de descendre en sous-sol à l'aide d'ascenseurs. Le but est d’éviter au maximum les correspondances pour atteindre directement sa destination grâce à un large réseau de tunnels situés à des endroits clés de la ville.

Quand les premiers Loop seront-ils ouverts au public ? Mystère. Sur Instagram, Elon Musk précise qu'il manque encore quelques validations pour que la première portion de tests soit ouverte. Il faudra ensuite construire de nombreux autres tunnels, obtenir de nouvelles validations et lancer la mise en service.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 18/05/2018