Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

EUROPE

Affaire Skripal : l'ex-espion russe est sorti de l'hôpital de Salisbury

© Chris J Ratcliffe, AFP | Porte d'entrée de l'hôpital de district de Salisbury, où était soigné Sergueï Skripal depuis le 4 mars.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/05/2018

L'ex-espion russe Sergeï Skripal, empoisonné à l'agent innervant avec sa fille, est sorti de l'hôpital de Salisbury, où il était soigné depuis le 4 mars.

L'ancien agent double russe Sergueï Skripal, empoisonné à l'agent innervant, est sorti de l'hôpital, ont annoncé vendredi les services de santé britanniques.

"C'est une information fantastique que Sergueï Skripal aille suffisamment bien pour quitter l'hôpital de district de Salisbury [sud-ouest de l'Angleterre, NDLR] ", a déclaré la direction de l'établissement dans un communiqué.

Skripal et sa fille, Ioulia, ont été retrouvés le 4 mars inconscients sur un banc public de Salisbury, après qu'un agent innervant de conception soviétique, le Novitchok, a été aspergé sur la porte d'entrée de leur domicile.

Ioulia Skripal est sortie pour sa part de l'hôpital le 10 avril. La Grande-Bretagne juge hautement probable que la Russie soit responsable cet empoisonnement. Ce que le Kremlin dément catégoriquement.

Cette affaire a provoqué une crise diplomatique entre Moscou et Londres, et ses alliés occidentaux, la plus grave depuis la fin de la Guerre froide avec l'expulsion de dizaines de diplomates de part et d'autre.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 18/05/2018

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Skripal : l'ambassadeur russe à Londres veut rencontrer Boris Johnson

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Empoisonnement de l'ex-espion : le Royaume-Uni expulse 23 diplomates russes

    En savoir plus

  • SYRIE

    Donald Trump tient la Syrie et la Russie pour responsables de l'attaque chimique à Douma

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)