Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ariane, succès européen, défi américain"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget 2019 : Macron veut redonner du pouvoir d'achat aux Français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Judo, la quiète de l'or"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

Moyen-Orient

Gaza : le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU vote l'envoi d'une mission d'enquête internationale

© Fabrice Coffrini, AFP | Les délégués du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU peu avant la session extraordinaire du 18 mai 2018, à Genève.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/05/2018

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU s'est prononcé, vendredi, pour l'envoi d'une commission d'enquête à Gaza. Le ministère israélien des Affaires étrangères a immédiatement réagi, rejetant "complètement" la décision du Conseil.

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a adopté, vendredi 18 mai, une résolution appelant à envoyer à Gaza une équipe internationale spécialisée dans les crimes de guerre pour y enquêter sur la répression, par Israël, des manifestations des Palestiniens. La résolution a été adopée par 29 voix pour, deux contre et 14 abstentions.

Le texte appelle à "envoyer de toute urgence une commission internationale indépendante" pour enquêter sur les violations et mauvais traitements présumés "dans le contexte des assauts militaires menés lors des grandes manifestations civiles qui ont commencé le 30 mars 2018".

Le ministère israélien des Affaires étrangères a immédiatement réagi dans un communiqué, rejetant "complètement" la décision du Conseil, qualifié d’"organe à majorité automatique anti-israélienne dominé par l'hypocrisie et l'absurdité".

Réponse "totalement disproportionnée"

La réponse d'Israël aux manifestations palestiniennes à Gaza a été "totalement disproportionnée", avait estimé en préambule de la session extraordinaire du Conseil le haut-commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU, Zeid Ra'ad Al Hussein. "Le fort contraste dans le nombre de victimes des deux côtés suggère que la réponse (d'Israël) était totalement disproportionnée", a-t-il affirmé, estimant que "les morts résultent d'un usage illégal de la force".

Le projet de résolution adopté vendredi a été proposé par le Pakistan, au nom de l'Organisation de la coopération islamique.

Avec AFP

Première publication : 18/05/2018

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : "Face à la Turquie, les pays arabes sont en grande difficulté diplomatique"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : nouvelle journée à haut risque, réunion d'urgence du Conseil de sécurité

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Chroniques de Jérusalem : trois jours dans le huis clos d’une ville hors du temps

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)