Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

Amériques

La Chine annonce avoir trouvé un accord commercial avec les États-Unis

© Fred Dufour, AFP | Les présidents américain et chinois, Donald Trump et Xi Jinping, à Pékin, le 9 novembre 2017.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/05/2018

Washington et Pékin ont annoncé dimanche avoir trouvé un accord permettant d'éviter une guerre commerciale et d'augmenter les droits de douane respectifs, a annoncé le vice-Premier ministre chinois qui conduisait les négociations pour son pays.

La hache de guerre est enterrée entre la Chine et les États-Unis : les deux pays ont décidé de renoncer à toute guerre commerciale et à l'augmentation des droits de douane annoncée par Donald Trump en mars, selon le vice-Premier ministre chinois Liu He, cité, dimanche 20 mai, par l'agence officielle Xinhua.

Cette annonce, faite après des négociations de haut niveau à Washington, intervient après des mois de tensions entre les deux puissances, le président américain Donald Trump fustigeant une relation commerciale déséquilibrée constituant un danger pour les États-Unis.

"Les deux parties sont parvenues à un consensus, ne s'engageront pas dans une guerre commerciale et n'augmenteront pas les droits de douane respectifs", a indiqué le vice-Premier ministre, qui a dirigé cette semaine à Washington la délégation chinoise chargée des négociations avec le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

>> À lire aussi : Les sanctions américaines contre l'Iran font-elles les affaires chinoises ?

Un peu plus tôt, Washington et Pékin avaient dans un communiqué commun fait état d'un "consensus" sur le fait de prendre des mesures pour réduire de manière significative le déficit des États-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine.

En revanche, le texte ne précisait pas si l'échéance de mardi 22 mai, concernant une possible entrée en vigueur de nouvelles mesures frappant pour 50 milliards de dollars de marchandises chinoises, était de facto suspendue.

Un accord "nécessaire"

Selon Liu He, la Chine et les États-Unis renforceront leur coopération commerciale dans les domaines de l'énergie, des produits agricoles, des soins médicaux, des produits de haute technologie et des finances.

Le vice-Premier ministre chinois a qualifié l'accord de "nécessité" tout en ajoutant : "Il faut en même temps tenir compte du fait que briser la glace ne peut se faire en un jour, que résoudre les problèmes structurels sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays prendra du temps."

Si les États-Unis et la Chine doivent faire face à de nouvelles difficultés dans le futur, "nous devrons les regarder calmement, maintenir le dialogue et les traiter correctement", a-t-il ajouté.

Avec AFP

Première publication : 20/05/2018

  • IRAN

    Les sanctions américaines contre l'Iran font-elles les affaires chinoises ?

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Pendant que Donald Trump préside, ses affaires continuent

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Nucléaire iranien, acier : Macron salue la "fermeté" de l'UE face aux États-Unis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)