Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Brexit : le coût économique de l'incertitude

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"L'Italie, Salvini et le fantôme fasciste"

En savoir plus

Ebola en RD Congo: un mort et deux personnes "guéries"

© AFP | Mesures de désinfection à l'hôpital de Wangata, à Mbandaka, le 20 mai 2018

MBANDAKA (RD CONGO) (AFP) - 

Une personne est décédée et deux autres sont "sorties guéries" de la maladie à virus Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, où une campagne de vaccination devait démarrer lundi, a indiqué lundi le ministère de la Santé.

"Un cas de décès a été enregistré (dimanche), deux personnes confirmées malades à virus Ebola sont sorties guéries samedi", a annoncé lundi à la presse le ministre congolais de la Santé, le Dr Oly Ilunga.

"Les deux personnes guéries sont retournées dans leurs familles respectives", a-t-il ajouté.

Le mort a été signalé à Mbandaka, ville de 1,2 million d'habitants située à 700 km de Kinshasa alors que les deux guérisons ont été enregistrées à Bikoro (600 km de Kinshasa), épicentre de l'épidémie d'Ebola déclarée le 8 mai en RDC.

Le nombre de personnes décédées de cette épidémie est passé ainsi de 25 à 26 morts. Les nouvelles statistiques font état de "22 cas confirmés, 21 cas probables et 6 cas suspects, soit au total 49 cas", a déclaré le ministre.

Les autorités ont également annoncé le démarrage d'une campagne de vaccination à Mbandaka lundi, puis à Bikoro le 26 mai.

"Je suis heureux de vous informer que la vaccination a démarré en ce moment même" en RDC, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, alors qu'il prenait parole à une assemblée générale de l'organisation.

Le nombre de personnes ciblées par cette première phase de vaccination est estimé à plus de 600, prioritairement le personnel soignant, les contacts des malades et les contacts des contacts, a indiqué le ministre.

Le gouvernement congolais a déclaré attendre de ses partenaires "300.000 doses" pour cette opération dont la durée n'est pas encore déterminée. Le gouvernement a confirmé avoir déjà reçu 5.400 doses du vaccin contre Ebola.

C'est la neuvième fois que la maladie sévit sur le sol congolais depuis 1976. La dernière épidémie en RDC remonte à 2017. Rapidement circonscrite, elle avait fait officiellement quatre morts.

© 2018 AFP