Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Remaniement: "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

Popularité en légère baisse pour Macron (-1), en hausse pour Philippe (+2)

© AFP/Archives | Emmanuel Macron, le 17 mai 2018, à Sofia

PARIS (AFP) - 

La popularité du président Emmanuel Macron (-1) est en légère baisse en mai tandis que celle de son Premier ministre Edouard Philippe, elle, progresse (+2) , selon un sondage Odoxa diffusé mardi.

Selon 46% des personnes interrogées, M. Macron est "un bon président de la République". A l'inverse 54% (+1) portent un jugement négatif sur son action.

Le Premier ministre progresse pour sa part de deux points à 48%, soit un peu moins que ceux (51%, -2) qui jugent négativement son action à la tête du gouvernement, selon cette enquête pour L'Express, La Presse régionale et France Inter.

Nicolas Hulot est toujours la personnalité politique qui suscite le plus d'adhésion (35%, =), devant Alain Juppé (34%, +2), Jean-Luc Mélenchon, qui effectue une nette progression de six points à 29% (effaçant ainsi une baisse de quatre points en avril), et Jean-Yves Le Drian (28%, +2).

Enquête réalisée en ligne les 15 et 16 mai auprès de 1.015 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

© 2018 AFP