Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Cameroun, la demande de M. Kamto d'annulation du scrutin rejetée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'affaire Khashoggi écorne un peu plus l'image de l'Arabie Saoudite

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Jamal Khashoogi : menaces sur la presse

En savoir plus

POLITIQUE

Perquisitions visant J-L. Mélenchon : Le leader de la france Insoumise en fait-il trop?

En savoir plus

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

Afrique

En Afrique du Sud, des ravisseurs exigent une rançon en monnaie virtuelle

© AFP | En Afrique du Sud, des ravisseurs réclament le versement d'une rançon en bitcoins, pour un montant environ 105 000 euros.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/05/2018

Les ravisseurs d'un jeune sud-africain de 13 ans, enlevé dimanche dans la ville de Witbank, réclament une rançon d'un peu plus de 100 000 euros en bitcoins. Il s'agit de la première demande de rançon en cryptomonnaie recensée dans le pays.

Les ravisseurs d'un adolescent sud-africain porté disparu depuis dimanche ont exigé le versement d'une rançon en bitcoins, pour un montant environ de 105 000 euros, a annoncé mardi 23 mai la police locale.

Cette affaire semble être la première demande de rançon en cryptomonnaie recensée en Afrique du Sud, pays où les forces de l'ordre font face à une recrudescence du nombre des enlèvements.

Âgée de 13 ans, la victime a été kidnappée à Witbank, dans la province orientale du Mpumalanga, par un groupe non identifié qui a pris la fuite en voiture.

"Ce n'est pas négociable"

Selon la presse locale, les ravisseurs ont précisé leurs conditions dans une note explicative sur les lieux du crime.

>> À lire : Tether, la mystérieuse cryptomonnaie qui menace le bitcoin

"Nous exigeons une rançon de 15 bitcoins à payer sur le compte en bitcoins suivant en échange de le libération de votre fils, ce n'est pas négociable", ont-ils écrit.

En mars dernier, des pirates informatiques qui s'étaient introduits frauduleusement dans le système de la municipalité d'Atlanta, dans l'État américain de Géorgie, avaient eux aussi exigé d'être payés en bitcoins pour mettre fin à leur forfait.

Autre précédent en Ukraine où une rançon de plus d'un million de dollars a été versée sous cette forme aux ravisseurs d'un employé de la firme qui gère les bitcoins.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 24/05/2018

  • VENEZUELA

    Cryptomonnaie souveraine : le Venezuela mise gros sur le petro

    En savoir plus

  • CRYPTOMONNAIE

    Jeux vidéo et cryptomonnaie au centre d'une campagne de l'Unicef pour la Syrie

    En savoir plus

  • CRYPTOMONNAIE

    Tether, la mystérieuse cryptomonnaie qui menace le bitcoin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)