Accéder au contenu principal
L'Entretien

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

Capture d'écran France 24

France 24 a reçu Louise Mushikiwabo, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, tandis que le président rwandais Paul Kagamé, qui n'avait pas été reçu à l'Élysée depuis 2011, était l'hôte d'Emmanuel Macron. Alors que le génocide tutsi empoisonne les relations franco-rwandaises depuis 1994, la ministre a estimé que Paris et Kigali avaient pris "un nouveau départ" et a invité le président Macron à se rendre au Rwanda.

Publicité

Louise Mushikiwabo revient sur l'annonce faite par le président Emmanuel Macon selon laquelle une commission d’historiens des deux pays allait, pour la première fois, se pencher sur le génocide au Rwanda.

La ministre espère que l’information judiciaire sur l’attentat contre l’avion du président en 1994, dans laquelle sept proches du président Paul Kagame sont mis en examen, sera bientôt close, ne demandant à la France "que l'honnêteté".

Enfin, Louise Mushikiwabo a qualifié de “mensonges” les accusations d’officiels congolais selon lesquelles le Rwanda fomente des troubles contre le président Joseph Kabila, appelant à une “transition dans la stabilité” en RDC.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.