Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Rabiot: "J'assume toutes les conséquences de mon choix"

© AFP/Archives | Le milieu de terrain français Adrien Rabiot, le 8 novembre 2016 à Clairefontaine

PARIS (AFP) - 

Le milieu Adrien Rabiot "assume toutes les conséquences" de son refus d'être suppléant en équipe de France avant la Coupe du monde, a-t-il écrit dans une lettre ouverte publiée vendredi par RTL.

"Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur (Didier Deschamps) à mon égard ne répond à aucune logique sportive, car depuis toutes ces années, le message était clair, ce sont les performances qui ouvrent les portes de l'équipe de France", explique le Parisien de 23 ans.

"Je me doutais du retentissement qu'aurait ma décision, mais je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes", assure-t-il.

"Porter le maillot bleu est pour moi un honneur, une fierté. Gagner avec la France, gagner pour la France, est une mission. Depuis l'âge de 15 ans, j'ai défendu les couleurs de la France dans toutes les catégories de jeunes, jusqu'à attendre l'équipe A. J'ai la culture France", écrit aussi Rabiot.

Mercredi, L'Equipe et Le Parisien avaient révélé que le joueur avait signifié à Deschamps son refus du statut de suppléant.

Rabiot avait été placé par le sélectionneur dans un groupe de onze suppléants qui doivent se tenir prêts en cas de blessure parmi les 23 joueurs convoqués pour le Mondial-2018.

© 2018 AFP