Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : triplé historique pour le Real Madrid, à nouveau roi d'Europe

© Sergei Supinsky, AFP | Le Real Madrid, de nouveau champion d'Europe après son succès face à Liverpool.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial à Kiev (Ukraine).

Dernière modification : 27/05/2018

Déjà vainqueur de la Ligue des champions en 2016 et en 2017, le Real Madrid a signé un incroyable triplé en remportant l'édition 2018. Victorieux de Liverpool en finale (3-1), le club merengue a écrit une page majeure de l'histoire du football.

Et de trois pour le Real Madrid ! Double tenant du titre en Ligue des champions, le club merengue s'est offert un triplé historique en dominant Liverpool, samedi 26 mai, en finale de la C1 2017-18 (3-1). Un succès, le treizième de son histoire dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, acquis avec une impressionnante sérénité au terme d'une rencontre marquée par d'improbables soubresauts.

Le premier est intervenu après une première demi-heure de jeu peu emballante, lorsque la star de Liverpool, l’Égyptien Mohamed Salah, s'est écroulé sur la pelouse, victime d'une blessure à l'épaule après un choc avec Ramos. Une sortie prématurée qui a totalement inhibé les joueurs de Jürgen Klopp, qui n'ont ensuite plus sorti la tête de l'eau que par intermittence.

Bousculé bien que serein en début de rencontre, le Real Madrid s'est du coup installé dans le camp de Liverpool, et a failli ouvrir le score juste avant la pause par Cristiano Ronaldo, qu a buté sur Karius avant que Benzema ne trouve le chemin des filets, mais en position de hors-jeu (43e).

Coaching gagnant pour Zidane

Et au retour des vestiaires, après un premier acte franchement banal, cette finale a basculé dans l'exceptionnel. Du burlesque, tout d'abord, lorsque Karius, après s'être imposé devant Benzema, a totalement manqué sa relance, envoyant le ballon sur l'attaquant français. Et le cuir, au rebond, de trouver le chemin des filets sur un train de sénateur et sous le regard médusé du kop madrilène, à quelques mètres de l'action (1-0, 51e).

Une énorme boulette qui aurait pu définitivement plomber Liverpool, mais c'était sans compter sur le talent de Mané, qui a égalisé d'une reprise rageuse après une tête de Lovren (1-1, 55e). Mais comme l'an passé – et avec le même onze titulaire – ce Real Madrid était tout simplement trop fort. Et Zidane, auteur d'un coaching une nouvelle fois gagnant, s'est chargé de le rappeler une nouvelle fois avec l'entrée tardive de Gareth Bale.

Karius dépassé

Trois minutes après ses premières foulées, le Gallois a fait trembler les tribunes du stade olympique de Kiev en décochant un incroyable ciseau retourné pour remettre les siens devant (2-1, 63e). Un but invraisemblable qui marquera très probablement l'histoire de la compétition, au-delà de son importance dans le scénario de cette rencontre.

Car c'était bel et bien le but de la victoire pour ce Real Madrid, qui s'est fait une dernière frayeur sur une nouvelle action de Mané dont la tentative a été repoussée par le poteau (70e), avant que Bale, encore lui, n'aggrave le score d'une frappe lointaine (3-1, 83e). Un but une nouvelle fois entaché d'une belle erreur de main de Karius, qui n'aura décidément pas beaucoup aidé son équipe dans cette finale.

Une victoire presque inéluctable pour le Real Madrid, qui s'est ainsi offert le luxe d'écrire une nouvelle page de son histoire en devenant le premier club à remporter trois fois de suite la C1 depuis le grand Bayern Munich des années 70 (1974, 1975, 1976). Trois succès de rang dans la compétition qui font aussi de Zidane le premier coach de l'histoire à réaliser pareil exploit.

Première publication : 26/05/2018

  • FOOTBALL

    Football : l'OL remporte la Ligue des champions féminine pour la cinquième fois

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Football : Unai Emery, ex-coach du PSG, devient manager d'Arsenal

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le triomphe de Griezmann avec l'Atletico, de bon augure avant le Mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)