Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Plus d'un millier de motards à Caen contre les 80km/h

© AFP/Archives | Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet

RENNES (AFP) - 

Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet, a-t-on appris auprès de la préfecture du Calvados.

1.100 personnes, 700 motos et 15 véhicules ont été dénombrés par les forces de l'ordre.

Le cortège de motards s'est rendu jusqu?au péage de Dozulé, sur l'A13, avant de revenir vers Caen, provoquant des ralentissements. Aucun incident n'a été signalé, a précisé la préfecture.

Des tags ont été inscrits sur la route où l'on pouvait lire: "Non au racket", "Non au 80km/h", signé par la FFMC 14 (Fédération Française des Motards en Colère du Calvados).

Le gouvernement a annoncé le 9 janvier la réduction de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur 400.000 km de routes secondaires à double sens sans séparateur central (terre-plein, glissière). Selon lui, ces routes ont concentré 55% des accidents mortels en 2016.

© 2018 AFP