Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

Découvertes

Sur les festivals de musique, les tentes temporaires en carton recyclable sont une solution anti-gaspi

© kartent.com

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 30/05/2018

Chaque année, une tente sur quatre utilisées en festival de musique part à la poubelle. Pour arrêter ce gaspillage conséquent, des designers hollandais ont inventé la tente en carton recyclable.

À chaque festival son lot de déchets. Emballages plastique, nourriture commandée en trop grand nombre par les organisateurs, déchets en tout genre... L'empreinte écologique de ce type d'évènements festifs est outrancier.

Bien sûr, ci et là des initiatives moins polluantes sont envisagées dans le secteur : du côté de We Love Green, autoproclamé "festival laboratoire" en matière d'éco-responsabilité, l'électricité est 100 % renouvelable (bio-carburants, énergie solaire et hydrogène) quand en Bretagne, terre de festivals, neuf d'entre eux se sont engagés contre le gaspillage alimenaire. Mais beaucoup reste encore à faire. 

VOIR AUSSI : Pourquoi les festivals français devraient interdire les paillettes, comme au Royaume-Uni

Par exemple, nombreux sont les festivaliers à ne pas repartir avec leurs tentes. Fatigue, gueule de bois, paresse de démonter...  au total, une tente sur quatre est laissée sur place à la fin des festivités. 

Au Pays-Bas par exemple, 25 000 tentes sont abandonnées chaque année. C'est justement dans ce pays qu'est né le concept de KarTent. Fabriqué en carton recyclable, cette tente peut être utilisée une fois, avant de regagner le circuit du recyclage où une deuxième vie de boîte à chaussure ou de rouleau de papier toilette l'attend peut-être.

Résistante à l'eau, l'abri vendu à partir de 15 euros peut facilement être utilisé quelque soit la météo. Les designers hollandais qui l'ont conçue espèrent pouvoir la déployer dans un certain nombre de festivals européens, sachant que 250 évènements en Europe en sont déjà dotées. "En France, le festival HellFest en 2017 et le festival Papillons de Nuit (Manche) ont déjà ouvert la voie au camping écologique. La Nuit de l'Erdre, le festival Beauregard et le Vercors music festival, en autres, devraient leur emboiter le pas. Les créateurs de KarTent sont ouverts à de nouveaux partenariats", explique la revue WeDemain. D'autant que son aspect personnalisable devrait autant plaire aux annonceurs (on peut facilement imprimer un logo sur le carton) qu'aux usagers (qui peuvent la personnaliser en dessinant dessus). 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 30/05/2018