FOOTBALL

Match amical : les Bleus solides face à l'Italie

L'attaquant du FC Barcelone, Ousmane Dembélé, ici à la lutte avec Mattia Caldara, a marqué un but sublime lors du match amical France-Italie, le 1er juin 2018 à Nice.
L'attaquant du FC Barcelone, Ousmane Dembélé, ici à la lutte avec Mattia Caldara, a marqué un but sublime lors du match amical France-Italie, le 1er juin 2018 à Nice. Franck Fife, AFP

L'équipe de France a battu l'Italie (3-1), vendredi, lors du deuxième match de préparation au Mondial-2018. Umtiti, Griezmann et Dembélé ont marqué pour les Bleus, qui affronteront les États-Unis le 9 juin avant de s'envoler pour la Russie.

Publicité

L'équipe de France de football s'est largement imposée (3-1) face à l'Italie, vendredi 1er juin, lors d'un match amical rassurant à deux semaines du début du mondial en Russie.

Après leur victoire facile contre la faible équipe d'Irlande, le 28 mai au Stade de France, l'équipe de France a prouvé être capable de relever un défi plus relevé. Les Italiens, bien que non-qualifiés pour la Coupe du monde, ont opposé un tout autre challenge aux Griezmann, Umtiti et consorts, à l'Allianz Riviera de Nice, non loin de la frontière italienne.

La France menait 2-1 dès la mi-temps, grâce des buts de Samuel Umtiti (8e) et d'Antoine Griezmann sur penalty (29e). C'est Leonardo Bonucci qui, à la faveur d'un coup franc de Mario Balotelli mal renvoyé par le portier français Hugo Lloris, a réduit la marque pour les siens (36e).

Dembélé a scellé le match

La deuxième mi-temps est partie sur les chapeaux de roue. Les Italiens, très agressifs d'entrée de jeu, ont pourtant vite montré leurs faiblesses défensives et ont failli voir l'écart se creuser suite à une contre-attaque ultra-rapide d'Ousmane Dembélé, l'attaquant de Barcelone. C'est la barre transversale qui a sauvé la cage de Salvatore Sirigu (47e).

Mais Dembélé a concrétisé un quart d'heure plus tard, à la 63e minute scellant le sort du match en inscrivant un troisième but d'un bijou de frappe enroulée, directement dans la lucarne.

Lors de ce deuxième match de préparation sur trois avant le mondial russe, le sélectionneur Didier Deschamps a largement fait tourner l'effectif, effectuant de nombreux changements. Très en vue, Dembélé, sorti à la 77e minute, a sans doute marqué des points vis-à-vis de la féroce concurrence offensive chez les Bleus. Paul Pogba, resté sur le terrain jusqu'à la 87e, a été moins en vue.

Les Bleus doivent encore affronter les États-Unis le 9 juin avant de s'envoler pour la Russie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine