Accéder au contenu principal

Le pape François demande la reprise du dialogue au Nicaragua

2 mn
Publicité

Cité du Vatican (AFP)

Le pape François a demandé dimanche la reprise du dialogue au Nicaragua, secoué depuis plus d'un mois par des manifestations meurtrières, à l'issue de la prière de l'Angélus, place Saint-Pierre au Vatican.

"Je m'unis à mes frères évêques du Nicaragua et à leur douleur pour les violences commises par des groupes armés", a dit le pape argentin.

"L'Eglise est toujours favorable au dialogue mais pour cela elle demande l'engagement effectif à respecter la liberté, et avant tout, la vie", a poursuivi François.

"Je prie pour que cessent toutes les violences que pour que soient réunies le plus rapidement possible de nouveau les conditions pour le dialogue", a conclu le pape François.

Le président du Nicaragua Daniel Ortega est confronté à une vague de contestation sans précédent, déclenchée par une réforme des retraites abandonnée depuis, mais qui a vite tourné à un mouvement général de rejet du chef de l'Etat, accusé de confisquer le pouvoir et de brider les libertés.

La Conférence épiscopale du Nicaragua (CEN), qui s'était proposée comme médiatrice entre gouvernement et opposition, a prévenu jeudi que le dialogue ne reprendrait pas tant que la répression qui a fait 88 blessés, selon le Centre nicaraguayen des droits de l'homme (Cenidh), ne cesserait pas.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.