Sanctions américaines: le groupe automobile PSA prépare son retrait d'Iran

Publicité

Paris (AFP)

Le constructeur automobile français PSA a annoncé lundi qu'il préparait son retrait d'Iran, son premier marché étranger en volume, pour respecter l'embargo vis-à-vis de Téhéran imposé par les Etats-Unis après leur retrait de l'accord sur le nucléaire iranien.

Le groupe PSA, dont les marques Peugeot et Citroën avaient formé des sociétés communes en Iran, a annoncé dans un communiqué avoir "commencé le processus de suspension des activités de ses JVs (joint-ventures), afin de se conformer à la loi américaine d'ici le 6 août 2018". PSA avait vendu l'an dernier 444.600 véhicules en Iran.