Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Découvertes

"Tu peux être une prostituée tout en étant président" : le tacle de Jack White à Donald Trump

© Jeff Kravitz/Getty Images

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 04/06/2018

Ce n'est pas très, très sympa pour les travailleuses du sexe.

La musique est sans aucun doute l'un des meilleurs moyen de faire passer des messages, subliminaux ou non. Pour le chanteur Jack White, moitié de feu le duo The White Stripes, c'est plutôt avec l'option "pas subliminal du tout". 

VOIR AUSSI : Donald Trump pourrait-il se gracier lui-même s'il était inculpé dans l'enquête russe ?

Lors de son concert au festival Governors Ball, le 1er juin à New York, Jack White s'est fendu d'une petite dédicace à l'attention de Donald Trump. Juste avant de chanter son célèbre titre "Icky Thump", il a pris le micro pour crier : "Celle-là, elle est pour toi Trump ! Tu peux être un mac et une prostituée en même temps !", faisant ainsi référence aux paroles mêmes de son morceau. Il a ensuite enchaîné en répétant "Icky Trump ! Icky Trump ! Icky Trump !" (littérallement "Répugnant Trump"), avant d'en jouer les premières notes. 

Ce n'est pas la première fois que la moitié des White Stripes tacle le président des États-Unis : en 2012, il avait déjà sorti une gamme de t-shirts estampillés "Icky Trump". Au dos du vêtement, le même extrait du morceau d'origine était inscrit. C'est ce que l'on appelle ne pas porter quelqu'un dans son cœur.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 04/06/2018