Accéder au contenu principal

Roland-Garros 2018 : première finale pour Thiem, qui met fin au rêve de Cecchinato

Dominic Thiem, bousculé mais finaliste de l'édition 2018 de Roland-Garros.
Dominic Thiem, bousculé mais finaliste de l'édition 2018 de Roland-Garros. Pierre René-Worms, FMM

Bousculé par la révélation de cette édition 2018 de Roland-Garros Marco Cecchinato, l'Autrichien Dominic Thiem a signé une prestation pleine de sérénité pour rallier sa toute première finale de grand chelem.

Publicité

envoyé spécial France 24 à Roland-Garros.

L'ocre de Roland-Garros est un terreau traditionnellement fertile en matière de surprises. La plus belle de cette édition 2018 était italienne : jamais vainqueur du moindre match en grand chelem à 25 ans, Marco Cecchinato était parvenu à se hisser jusque dans le dernier carré de Roland. Un plafond de verre que connaissait bien son adversaire du jour, l'Autrichien Dominic Thiem, éliminé à ce stade de la compétition en 2016 et en 2017.

Dans ce duel inattendu en demi-finale, la logique a cette fois fini par triompher, confirmant la montée en puissance de Thiem, vainqueur en trois manches (7-5, 7-6 (12-10), 6-1).

Thiem solide dans les moments forts

Frustrant, forcément, pour Cecchinato, qui se voyait bien attacher un nouveau cador à son tableau de chasse après avoir vaincu l'ancien numéro un mondial Novak Djokovic au tour précédent.

Mais Dominic Thiem, terrien confirmé et seul joueur à avoir battu l'Espagnol Rafael Nadal sur cette surface sur les deux dernières saisons – et à deux reprises – a su accélérer dans les moments cruciaux : un break à 5-5 dans le 1er set, un tie break étouffant dans le 2e, puis une 3e manche pleine d'autorité pour aller chercher sa première finale à Paris. Et, plus symbolique encore, sa toute première en grand chelem à tout juste 24 ans.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.