Mondial-2018: le Pérou, futur adversaire des Bleus, à pied d'oeuvre

Moscou (AFP)

Publicité

Deuxième adversaire des Bleus dans le groupe C, le 21 juin, l'équipe du Pérou, arrivée dimanche à Moscou, a offert son premier entraînement en public lundi, dans la capitale russe.

La fraicheur et la grisaille n'ont pas dissuadé plusieurs dizaines de supporters rouges et blancs de venir applaudir et encourager leurs stars de l'attaque Paolo Guerrero et Jefferson Farfan, régional de l'étape, puisqu'il joue pour le Lokomotiv Moscou.

C'est dans l'Arena Khimki, qui accueille habituellement le CSKA et le Dynamo, que les sud-américains ont pris contact avec les terrains russes à cinq jours de leur entrée en lice face au Danemark à Saransk, son principal rival pour jouer les troubles-fêtes dans le groupe C.

Pendant plus d'une heure et demie, les hommes de Ricardo Gareca ont effectué un entraînement avec une vraie intensité, loin des petits jeux que l'on voit souvent lors des entraînements publics.

Ils ont débuté par des gammes sur leurs chemins offensifs préférentiels pour amener des débordements et des positions de centres avec beaucoup d'application.

Ils ont enchaîné avec une opposition à dix contre dix sur un quart de terrain pour travailler le pressing et la circulation de balle.

Après le Danemark et pour leur première participation à une Coupe du Monde depuis 1982, les Incas rencontreront la France le 21 à Iekaterinbourg puis l'Australie le 26 à Sotchi.