Accéder au contenu principal

G7 : depuis Singapour, Trump s'en prend de nouveau au Canada et à l'UE

Le président américain Donald Trump quitte le sommet du G7, le 9 juin 2018.
Le président américain Donald Trump quitte le sommet du G7, le 9 juin 2018. Lars Hagberg, AFP

Arrivé à Singapour en vue de rencontrer Kim Jong-un, Donald Trump est revenu, lundi, dans une série de tweets, sur le conflit commercial qui l'oppose au Canada et à l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Le président américain a beau être à Singapour pour un sommet avec le leader nord-coréen Kim Jong-un, il n’a pas encore l’esprit complètement tourné vers cette rencontre historique : en témoignent ses nouveaux tweets à propos du G7, publiés lundi 11 juin, dans lesquels il a réitéré ses critiques contre le Canada et a menacé les Européens de ne plus assurer leur sécurité.

Donald Trump avait déjà annoncé, via un tweet, le 9 juin, le retrait des États-Unis du communiqué final du G7, vexé par des propos tenus par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, sur le commerce.

"Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, profiter de nous en ce qui concerne le commerce", a-t-il repris lundi, dénonçant de nouveau les déficits commerciaux américains vis-à-vis du Canada ("800 milliards" selon lui) et des pays européens ("151 milliards"). De ces derniers, il a estimé qu’ils "devraient payer davantage pour le (domaine) militaire".

"Les États-Unis paient la quasi-totalité du coût de l'Otan - protégeant les mêmes pays qui nous volent sur le commerce", a ainsi tempêté Donald Trump. "On protège l'Europe (ce qui est bien) pour un coût financier élevé, et après on se fait matraquer injustement sur le commerce. Ça va changer !", a-t-il ajouté.

Il est "injuste" que les Américains aient à supporter les conséquences d'un déficit commercial, a ajouté Donald Trump à l'intention de son électorat, alors que se profilent en novembre de cruciales élections de mi-mandat au Congrès.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.