Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : la Russie lance sa Coupe du monde en surclassant l’Arabie saoudite

© Alexander Nemenov, AFP | Les Russes ont trouvé le chemin des filets à cinq reprises, en ouverture de la Coupe du monde de football 2018.

Vidéo par Elena VOLOCHINE

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial France 24 à Moscou (Russie)

Dernière modification : 15/06/2018

Dans un stade Loujniki de Moscou plein à craquer, la Russie a parfaitement lancé sa Coupe du monde en dominant une bien faible Arabie saoudite (5-0). La "Sbornaïa" s'est imposée grâce à des prestations majuscules de Cheryshev et Golovin.

Après quatre longues années de patience, la Coupe du monde de football a enfin repris ses droits. Timidement, au regard du spectacle proposé durant la première heure d’un match d’ouverture enjoué, mais pas franchement brillant, au terme duquel la Russie, pays hôte de ce Mondial-2018, a finalement atomisé une Arabie saoudite hors des clous (5-0).

Un succès très convaincant pour des Russes qui l’ont été un peu moins dans le jeu, même s’ils ont eu le mérite de débuter le tournoi par une cinglante démonstration d’efficacité. Une réussite principalement venue du banc de touche, puisque si Gazinsky a marqué le premier but de la "Sbornaïa" d’une tête croisée (1-0, 12e), ce sont deux entrants en jeu qui ont mis un terme au suspense.

Une "manita" pour la Sbornaïa

Cheryshev, tout d’abord, a parfaitement suppléé Dzagoev, sorti sur blessure, en mystifiant deux défenseurs sur un crochet avant de conclure d’une frappe limpide (2-0, 43e). Puis, alors que les Saoudiens se montraient de plus en plus pressants, Dzyuba a décoché un gros coup de casque à hauteur du point de pénalty pour mettre un terme à un déjà bien faible suspense (3-0, 71e).

Et au terme d’un dernier quart d’heure soporifique, les Russes ont fini par enfoncer leurs visiteurs sur deux belles inspirations. Cheryshev, encore lui, a doublé son "capital buts" d'un superbe extérieur du gauche (4-0, 90e+1), avant que Golovin, déjà auteur de deux passes décisives, ne vienne parfaire sa prestation d’un maître coup franc (5-0, 90e+4).

Une victoire d’entrée, une différence de buts soignée… de bon augure pour ces Russes, qui visent au minimum une qualification en huitièmes de finale. Se profilent désormais deux rencontres bien plus compliquées pour la Sbornaïa, qui devra aller chercher la qualification face à de grands noms du football mondial : l'Uruguay et l'Égypte. Et pour y parvenir, c’est sans nul doute sur ce pragmatisme montré face aux Saoudiens qu’ils devront s’appuyer.

Première publication : 14/06/2018

  • MONDIAL-2018

    Mondial-2018 : la Russie ouvre sa coupe du Monde et veut éviter une sortie prématurée

    En savoir plus

  • MONDIAL-2018

    Brésil et Allemagne en finale : les pronostics des économistes pour le Mondial-2018

    En savoir plus

  • MONDIAL-2026

    Le trio États-Unis/Canada/Mexique organisera la Coupe du monde de football en 2026

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)